Le Kintsugi est dans la culture japonaise l’art de réparer des porcelaines brisées avec une technique qui laisse apparente les cassures en les soulignant avec des joints en or.

La fracture de l’objet ne signifie pas sa fin, mais le début d’un autre cycle, comme un renouveau. Ce nouveau cycle ne signifie pas qu’on efface l’empreinte du passé, de ses épreuves et expériences.

Aller à l’essentiel pour faire plus avec moins

En d’autres termes :

  • Gagner en efficacité, voire automatiser si c’est possible,
  • Juger de l’importance et de la pertinence des actions,
  • Se concentrer sur ce qui est capital pour créer de la valeur.

Dans l’entreprise, pour réussir ce futur et pouvoir réparer les impacts de la crise, il faut se poser les bonnes questions. C’est questions se pose à différents niveaux : de l’individu, d’un collectif d’individus, de l’organisation, des clients et des fournisseurs.

4 thèmes majeurs auxquels les entreprises doivent répondre

Premièrement, il faut retravailler la vision de l’entreprise post-crise. Car sans ce cadre, il est impossible d’aller à l’essentiel et de définir les besoins vitaux aux différents niveaux de l’organisation.

Dans un second temps il faut évaluer la capacité de l’organisation à « aller à l’essentiel » et ainsi identifier les besoins de formation/éducation. Il s’agit de postures souvent inhabituelles, de savoir-faire décisionnel basé sur des critères et des priorités nouvelles.

De plus, il est important d’identifier le niveau de risques acceptable pour l’organisation. La vision et la raison d’être de l’entreprise ont été redessinées, dans le but d’aller à l’essentiel et de créer un maximum de valeur business pour le client.

Pour finir, mesurer la diffusion de cette nouvelle culture d’entreprise et l’accroissement de valeur délivrée au travers des actions pour aller à l’essentiel.

En conclusion, il s’agit de co-construire un futur plus fort, plus efficace, tout en offrant aux femmes et aux hommes de l’entreprise un cadre en adéquation avec les valeurs que la crise nous a obligés à reconsidérer.

Solution QAPA

Chacun veut désormais être acteur de sa vie, ne plus vivre le travail comme une contrainte. La mission de QAPA est de libérer le marché de l’emploi en répondant aux aspirations des salariés et aux besoins des entreprises. Grâce à la technologie, QAPA offre gain de temps, souplesse et flexibilité aux salariés comme aux recruteurs.

QAPA favorise l’insertion des non-cadres et une approche sans discrimination. Nos algorithmes de matching tiennent uniquement compte des compétences des candidats pour l’égalité des chances

Cet article vous a intéressé ? Retrouver d’autres articles passionnant sur le monde du travail et du digital sur Qapa News. Et pour voir toutes nos offres direction le site de qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

Comment le marché de l’emploi sort de la crise sanitaire ?

Next post

📹 RENCONTREZ VOS CANDIDATS A DISTANCE AVEC QAPA ! 🚀