Cancer est le signe astrologique le plus courant des demandeurs d’emploi
Les chômeurs nés en été et au printemps sont plus nombreux
Les Taureaux réclament le salaire moyen le plus important

Capture d’écran 2015-05-11 à 17.14.26

 

Et si l’horoscope avait également une influence sur notre vie professionnelle et un impact sur notre employabilité ? Qapa.fr, 1er site d’emploi de « matching », a analysé les dates de naissance de plus de 10.000 demandeurs d’emploi afin de répondre à cette question. Des résultats surprenants, qui mettent en relief une véritable relation entre les saisons mais aussi entre employabilité, salaires et signes astrologiques.

Méthodologie : analyses basées sur les données de plus de 10.000 demandeurs d’emploi depuis 2011 à fin avril 2015, répartis sur l’ensemble du territoire français. Années de naissance allant de 1950 à 1995 et répartition égale hommes/femmes.

« De prime abord, la question peut paraître saugrenue et surprenante. Mais les résultats le sont également et intéressants à plusieurs titres. En effet, les données révèlent une séparation franche et nette entre les personnes nées aux saisons chaudes et celles nées aux saisons froides. De plus, certains signes sont largement plus représentés que les autres parmi les demandeurs d’emploi ». Stéphanie Delestre, PDG et co-fondatrice de Qapa.fr

Plus de Cancers, Gémeaux et Béliers parmi les chômeurs

Si vous êtes nés entre le 22 juin et le 22 juillet, vous aurez peut-être plus de risques d’être au chômage. En effet, plus de 10% des candidats sur Qapa.fr sont du signe du Cancer, qui arrive à la première place du classement, juste devant les Gémeaux (moins de 10%) et les Béliers (9%). En revanche, les Poissons sont plus rares parmi les demandeurs d’emploi (moins de 7%), ainsi que les Scorpions (7%) et les Sagittaires (plus de 7%).

Capture d’écran 2015-05-12 à 09.56.54

 

Plus 1.000€ d’écart entre les salaires moyens des Taureaux et des Poissons

Autre fait marquant, les moyennes des salaires demandés par les différents signes astrologiques.
Ainsi, les Taureaux arrivent en tête du classement, avec plus de 2.400€ de salaire demandé par mois par les demandeurs d’emploi. Un chiffre qui n’est pas en relation avec leur nombre, puisqu’ils ne représentent que 8% des demandeurs d’emploi sur la plateforme Qapa.fr. En revanche, les Poissons, qui sont les demandeurs d’emploi les moins nombreux, sont également ceux avec le salaire moyen demandé le plus bas (1.392 €). Ce qui explique peut-être leur plus forte employabilité ?

Capture d’écran 2015-05-12 à 09.57.41

 

Les recruteurs font-ils de l’astro-consulting ?

Pourquoi certains signes seraient-ils plus au chômage que d’autres ?
Même si la loi punit le recrutement discriminatoire, l’astrologie ne fait pas partie des méthodes prohibées. Beaucoup de voyantes affirment ainsi être souvent consultées par des recruteurs.
Cependant, si un recruteur effectue des tests ou des analyses sur le signe astrologique d’un candidat, celui-ci doit être informé au préalable de cette méthode.

Les 3 signes préférés des recruteurs : Poissons, Scorpions et Sagittaires

Les Poissons et les Scorpions sont deux signes d’eau très recherchés pour des missions ponctuelles (CDD ou intérim). Ce sont des signes créatifs, mais qui demandent beaucoup d’encadrement et de motivation pour fonctionner parfaitement. Signe de feux, les Sagittaires sont également très créatifs. Mais contrairement aux Scorpions et Poissons, ils n’apprécient guère la hiérarchie et sont très autonomes.

Previous post

3 conseils pour trouver un job dans une start-up à l’étranger

Next post

Astrologie, graphologie... ces techniques hasardeuses de recrutement