Beaucoup d’entre nous ont déjà eu à faire face, dans notre travail, à un patron qui nous a fait cauchemarder. Ils apparaissent d’abord gentils et inoffensifs à première vue, peu différents des patrons que vous avez beaucoup appréciés dans vos précédents emplois. Cependant, leurs attributs manipulateurs, condescendants, durs et cassants apparaissent peu à peu, rendant le travail impossible.

Ce type de patron peut avoir des effets très néfastes sur leurs employés, que ce soit concernant leur confiance en eux ou encore sur leur santé. Que pouvez-vous faire lorsque votre entreprise nomme un patron horrible ? Il n’y a pas de réponse unique qui fonctionne dans tous les cas et la bonne réponse pour vous pourrait ne pas se trouver dans cet article.

Voici quelques conseils sur la façon dont vous pouvez tenter de gérer la situation. (Et rappelez-vous – si jamais vous vous sentez menacé, cherchez des conseils personnalisés autour de vous ou auprès de professionnels)

Remettez-vous en question

La première étape consiste à tenter de prendre du recul, de porter une analyse critique sur votre situation. Est-il vraiment en tort ? Est-il vraiment condescendant ? Considérez tous les facteurs externes ainsi que vos propres performances. Assurez-vous que ça ne soit pas simplement une mauvaise interprétation de votre part.

Collectez des preuves

Si vous recevez des e-mails, avec des attentes irréalistes ou des propos insultants, essayez de conserver le maximum de données réunis dans des dossiers datés relatant les différents incidents ce qui permettra d’engager la responsabilité de votre patron.

Essayez de vous mettre à sa place

Essayez de voir les choses de son point de vue. Peut-être est-il exposé à un environnement de stress extrême. Même si ses réactions peuvent sembler complètement bizarres ou inappropriées, la compréhension du «pourquoi» derrière son comportement peut vous aider à traiter avec lui d’une manière plus calme, ce qui peut amener à détendre vos rapports.

Minimisez les risques

Essayez de travailler sur vous-même, observez ce qui l’irrite et faites votre possible pour minimiser les déclencheurs de sa colère. Vous pouvez en procédant ainsi, essayer de prendre le contrôle de la situation en apprenant à le dompter.

Relativisez et ne le prenez pas personnellement

Si possible, essayez de mettre vos émotions de côté. Rendez-vous compte que si votre patron a des tendances psychopathes, le problème ne vient pas de vous. Vous êtes juste une des personnes qui doit composer avec lui. Essayez de vous détacher de la situation.

Défendez-vous, respectueusement

Ne gardez pas cette intimidation ou un traitement inapproprié pour vous. Parlez-en autour de vous, extériorisez la situation et prenez soin de vous. Ne le laissez pas anéantir votre confiance en vous ! Tentez de partager votre ressenti de la situation avec lui et assurez-vous de le faire d’une manière respectueuse et polie.

Ne rentrez pas dans son jeu

Abordez les choses intelligemment ! Essayer de le rabaisser ou de le faire paraître mauvais pourrait sérieusement se retourner contre vous. Ne pas vous abaisser pas à son niveau !

Tirez-en des leçons et apprenez

S’il y a une bonne chose qui peut ressortir d’une situation où vous avez un patron horrible, c’est ce que vous pouvez apprendre de lui. Il peut vous apprendre à être plus résistant, à vous défendre, à vous affirmer. Vous pourriez même être en mesure de lui inculquer une meilleure éthique de travail et ainsi le conduire à s’améliorer.

En conclusion

Ne soyez pas impulsif(ve) lorsque vous vous trouvez face à un patron horrible. Restez calme pour réduire l’effet que la situation aura sur vous-même. Si vous décidez qu’il est préférable pour vous de quitter votre emploi, assurez-vous qu’il n’y ait pas de meilleure solution et ainsi éviter une rupture compliquée avec votre entreprise actuelle.

Bon courage !

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 
Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play

Previous post

Intérim : le contrat de mise à disposition, c'est quoi ?

Next post

5 conseils pour sortir du lot si vous êtes en recherche de stage