La dernière étude réalisée par la Dares (statistiques officielles du ministère du Travail) révèle qu’un tiers des inscrits à Pôle Emploi ont une activité réduite. C’est historique, jamais les chercheurs d’emploi n’ont été aussi nombreux à travailler.

On recense aujourd’hui 1,4 million d’inscrits à Pôle Emploi (catégories A, B & C) dans cette situation. Ce phénomène s’explique, en partie, par les contrats à temps partiels de plus en plus proposés par les recruteurs.

Previous post

L'accord emploi à l'Assemblée Nationale début avril ?

Next post

Un ingénieur américain sous-traite son travail pour se détendre au bureau