QAPA a mené l’enquête sur le taux de chômage en France, par région sur le troisième semestre 2019.

  • Plus c’est bleu turquoise et plus la valeur est négative = le taux de chômage est élevé
  • Plus c’est bleu foncé et plus la valeur est positive = le taux de chômage est faible 

A l’échelle national, sur le troisième semestre 2019, le taux de chômage s’élève à 8,5%, soit une légère baisse depuis 2018 – (9,2% en Janvier 2018 et 8,9% en Décembre 2018).

On observe ainsi que la région du Centre-Val-de-Loire enregistre le plus fort taux de chômage parmi toutes les régions françaises, avec 9,90% de la population active sans emploi, suivi de la Bretagne et la Bourgogne Franche-Comté qui enregistrent un taux à 9,60%, la Normandie 9%, Hauts-de-France 8,90%, Grand-Est & Nouvelle Aquitaine 8,40%

La Corse augmente son taux depuis 2018 avec 8,20%. 

L’Occitanie et la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur se caractérisent par des taux plus faibles à 7,90%, suivi de la région Auvergne Rhône-Alpes avec un taux de chômage de 7,80%. 

Où le taux de chômage est-il le moins élevé ?

La région Île-de-France se positionne en deuxième position avec un taux à 7,30%.

Enfin en première position avec le département où le taux de chômage est le plus faible : la région Pays-de-la-Loire avec un taux de 7,20%. 

 

 

Previous post

Toutes les vérités sur votre patron sont-elles bonnes à… lui dire ?

Next post

Indemnités chômage, prix des cigarettes, tout ce qui change au 1er novembre