Le salaire moyen des stagiaires en France est de 840 euros en 2015, contre 822 euros en 2014, révèle le cabinet de recrutement La Relève. Le taux de croissance est donc de 2,18% sur un an. Il s’agit donc d’une faible croissance, qui ne correspond pas à la revalorisation de 20% de l’indemnisation minimale des stagiaires, prévue par la loi du 10 juillet 2014.

Les dernières dispositions de cette loi sont entrées en vigueur le 1e septembre dernier, notamment en faisant passer le salaire minimum légal de 436,05 euros à 554,40 euros. Le premier constat est donc que la population sondée par le cabinet de recrutement gagne un salaire moyen bien plus élevé que le minimum requis par la loi.

Environ 30% des sondés gagnent entre 508 et 1000 euros mensuel

72% des 1427 personnes interrogées sont issues d’écoles de commerce et environ un sondé sur deux a effectué son stage à Paris. Cette étude est donc très limitée. 84% des sondés effectuent un stage d’une durée de 3 à 6 mois. 16% des sondés touchent une rémunération inférieure à 500 euros par mois, et environ un quart d’entre eux est rémunéré 508 euros par mois. Un tiers des sondés touchent entre 508 et 1000 euros et 27% d’entre eux obtiennent un salaire mensuel de plus de 1000 euros.

La majorité des personnes interrogés a bénéficié d’avantages

Un stagiaire bénéficie des mêmes droits que n’importe quel autre salarié de l’entreprise, d’après la loi du 10 juillet 2014. De plus, 70% des étudiants interrogés ont bénéficié d’avantages comme des tickets restaurant ou le remboursement d’une partie de leurs frais de transport. Par contre, seulement 10% des sondés ont bénéficié de primes au cours de leur stage.

Source : Le Figaro

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Boulette de Myriam El Khomri : un patron répond à la ministre du travail

Next post

Ce que pensent les français de la réforme du Code du travail (infographie)