Suite à une interview pour le Cercle des DRH, une association de professionnels, 88% des DRH pensent que le système social à la Française n’est pas satisfaisant et surtout, il fonctionne mal. Ils souhaiteraient ainsi avoir une relation directe avec le personnel.

Comment y parvenir ?

La première mesure que les DRH préconisent de mettre en place en 2017 est la fin du monopole syndical au premier tour des élections des délégués du personnel (DP) et du comité d’entreprise (CE). Une proposition également portée par François Fillon… mais vivement combattue par tous les syndicats.

Fusion des DP, CE et CHSCT en une instance unique

78% des DRH du Cercle souhaitent également que les DP, CE et CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) fusionnent en une instance unique. Ce projet est soutenu depuis longtemps par le MEDEF et a failli aboutir début 2015 mais finalement, les négociations entre le patronat et les syndicats ont capoté au dernier moment. La loi Rebsamen de 2015 a ensuite introduit quelques simplifications dans le fonctionnement des instances. Un employeur d’une entreprise de 50 à 300 salariés peut ainsi mettre en place du délégation unique du personnel (DUP), rassemblant DP, CE et CHSCT. Mais l’ensemble reste insuffisant.

Enfin, 70% des DRH du Cercle estiment qu’un représentant du personnel ne doit pas pouvoir cumuler plus de deux mandats et ne doit pas être élu plus de deux fois. Histoire d’éviter que certains salariés ne s’enferment dans ces fonctions.

Previous post

Baromètre de l'emploi Qapa dans les Hauts de France - Décembre 2016

Next post

Baromètre de l'emploi Qapa en Normandie - Décembre 2016