Les Français acceptent-ils leur patron sur Facebook ? C’est la question que nous vous avons posée la semaine dernière. Voici vos résultats !

 

Avec l’avènement des réseaux sociaux, Qapa.fr, votre partenaire emploi, a voulu savoir si les comportements des Français vis à vis de leur patron et supérieurs hiérarchiques avaient évolué. Plus de 19.300 travailleurs interrogés qui montrent que vie privée et professionnelle sont encore bien séparées, même sur le web.

 

Tous sociaux… mais en réseaux !  

Les réseaux sociaux ont pris une place importante dans la vie des Français. 93% des femmes et 96% des hommes avouent être actifs sur un réseau social de type Facebook, Twitter, LinkedIn ou autre.

 

 

Une sélection strictes des collègues

En revanche, les Français sont stricts quant aux personnes qu’ils acceptent dans leur réseau, surtout concernant le lieu de travail. Ainsi, seulement 19% des femmes et 22% des hommes acceptent tous leurs collègues de bureau sans exception. 79% des femmes et 77% des hommes font une sélection plus sévère et uniquement 2% des femmes et 1% des hommes refusent absolument tous leurs collègues.

 

 

« Votre Boss vous a envoyé une demande d’ami »

A l’épineuse question « Acceptez-vous votre supérieur hiérarchique ou votre patron en ami sur vos réseaux sociaux ? », seulement 33% des femmes et 39% des hommes disent « oui ». Parmi les raisons de leur choix, 43% des femmes et 67% des hommes mélangent sans problème vie professionnelle et privée. Mais les femmes sont tout de même 29% à craindre des représailles si elles refusent la demande en ami de leur boss.

La grande majorité préfère donc refuser les demandes de leurs supérieurs. La raison principale étant la séparation du cadre privé et professionnel à 91% pour les femmes et 67% pour les hommes interrogés.

 

 

Mon patron n’est pas mon ami !  

A l’inverse, peu de Français osent demander leur patron en ami sur les réseaux sociaux. 86% des femmes et 65% des hommes restent déterminés à conserver un réseau social purement personnel.

 

 

LinkedIn : N°1 de la mixité perso/pro

C’est sur LinkedIn que les Français acceptent de dévoiler et de mélanger un peu plus vie professionnelle et privée. C’est le cas pour 52% des femmes et 45% des hommes. Ils sont moins nombreux sur Facebook à se dévoiler (28% pour les femmes et 40% pour les hommes) et encore moins sur les autres réseaux.

 

 

Qui des publications… gênantes ?  

Fin de soirée arrosée, tenue légère ou photo indélicate ? Les femmes sont plus nombreuses (21%) à déclarer avoir eu des problèmes suite à une publication gênante avec leur supérieur hiérarchique. Ce qui n’est pas le cas pour 96% des hommes.

 

 

Plus de d’autocensure pour les femmes  

De ce fait, les femmes pratiquent davantage l’autocensure sur leurs publications pour plus de 67% d’entres elles. De leur coté, les hommes n’ont peur de rien à plus de 61%.

 

 

Les Français ont peur de demander des recommandations

Dans un aspect plus professionnel, les Français sont encore peu nombreux à demander les avis et recommandations de leurs supérieurs ou patrons sur les réseaux sociaux. Ainsi, 73% des femmes et 74% des hommes n’osent pas effectuer ces démarches pourtant très utiles pour le suivi de carrière et les embauches futures.

 

 

N’oubliez pas : régulièrement Qapa.fr vous donne la parole et publie vos réponses quelques jours après. Merci encore pour tout 🙂

 

Previous post

8 citations de Gandhi pour améliorer vos relations entre collègues

Next post

Comment optimiser votre journée lorsque vous êtes dirigeant d'une PME ?