Cette semaine c’est la semaine QAPA de l’emploi !

Et tous les indicateurs sont au vert si vous êtes en recherche active d’emploi ou si vous êtes à l’écoute du marché pour trouver un meilleur poste.

En effet, le nombre d’intentions d’embauche augmente très fortement en 2018. Les intentions d’embauche progressent de 18,7%, pour atteindre 2,35 millions de projets, le plus haut niveau observé au cours des neuf dernières années (source CREDOC Pôle Emploi).

La proportion d’entreprises prévoyant d’embaucher est en augmentation. 25,9% des établissements déclarent avoir l’intention de recruter en 2018 contre 22,4% en 2017, soit 3,5 points de plus. Les 599 600 établissements potentiellement recruteurs ont en moyenne 3,9 projets de recrutement, un niveau équivalent à celui de 2017.

La forte progression des projets de recrutement est avant tout liée aux besoins non saisonniers (1 534 000 projets soit 333 000 supplémentaires, en progression de 27,8%). Le nombre de projets saisonniers progresse de +7,6% (soit 36 000 projets supplémentaires). Au total, les projets non saisonniers représentent 65,4% de l’ensemble des projets (contre 60,8% en 2017).

Les intentions d’embauche progressent dans tous les secteurs et sont particulièrement dynamiques dans la construction et l’industrie.

En 2018, le surcroît d’activité ponctuel reste le principal motif de recrutement envisagé, et concerne 48,4% des établissements ayant des intentions d’embauche. La part des projets de recrutement pour remplacements suite à des départs définitifs de salariés augmente légèrement à 23,9%, tandis que celle liée à des absences ponctuelles de salariés ou à une nouvelle activité sont restées stables.

63,9% des projets de recrutement correspondent à des emplois durables en 2018 (CDI et CDD de plus de 6 mois), soit une hausse de 6,4 points par rapport à 2017.

Plus de neuf établissements sur dix confrontés à des difficultés (92,7%) envisagent de faire appel à un professionnel pour les aider.

 

En nette progression également par rapport à 2017, le recours à l’intérim ou à d’autres types de contrats tels que des contrats d’apprentissage est plus largement évoqué par les entreprises  (51,7% d’entre eux, contre 41,7% en 2017).

Pour les demandeurs d’emploi, Qapa est l’outil d’embauche simple, immédiat, interactif, accessible sur mobile, sans barrière à l’entrée (pas de pré-requis en terme de CV bien rédigé) : 1mn pour créer son profil, présélection automatique et classement par % de matching des offres d’emploi pertinentes parmi plus de 100.000 offres d’emploi, 1 clic pour postuler aux offres matchées, le chat pour discuter directement avec les recruteurs, 1 clic pour signer le contrat de travail.

L’intérimaire est payé pour chaque mission et reçoit sa fiche de paie et son attestation Pôle Emploi directement dans son espace. Alors n’hésitez plus, inscrivez-vous dès maintenant sur www.qapa.fr.

 

Previous post

15 citations pour se détendre avant le week-end

Next post

Semaine QAPA de l'emploi : Les régions qui vont le plus recruter en 2018