Cette semaine c’est la Semaine Européenne de l’Emploi des Personnes Handicapées. L’emploi des travailleurs handicapés est une obligation pour toute entreprise employant plus de 20 salariés. Pour accompagner les employeurs dans l’accueil de travailleurs handicapés, des aides à l’embauche et au maintien dans l’emploi existent.

Alors quelles aides existent pour embaucher des personnes handicapées ?

Diverses aides existent pour permettre aux entreprises de recruter des personnes en situation de handicap et aussi de mettre en place plus facilement les aménagements nécessaires au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés. L’octroi de ces aides est notamment assuré par l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle : l’Agefiph.

L’Agefiph a été créée pour permettre l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. L’Agefiph dispose d’un fonds financé par les entreprises privées de vingt salariés et plus soumises à l’obligation d’emploi des personnes handicapées, soit 467 millions d’euros en 2018. Ce fonds est dédié à financer des aides, des prestations, et des services pour accompagner les travailleurs handicapés mais aussi les employeurs. Les aides de l’AGEFIPH ne sont pas accordées de manière automatique mais dépendent de critères d’exigibilité et des ressources disponibles en fonction des priorités.

Voici les aides qui existent pour aider les entreprises dans l’embauche et l’accompagnement professionnel des personnes en situation de handicap :

L’aide à l’accueil et l’intégration et/ou l’évolution professionnelle

Objectif de l’aide

L’objectif de cette aide est d’apporter un accompagnement lors de la prise de fonction du travailleur nouvellement recruté.

Critères à respecter

L’aide s’adresse à toute entreprise recrutant un travailleur handicapé en CDI ou en CDD de 6 mois ou plus.

Montant de l’aide

Le montant de l’aide est de maximum 3000 €.

Modalités de demande

La demande d’aide doit être validée au préalable par un conseiller Cap Emploi, Pole Emploi, Mission Locale ou Agefiph.

L’aide est cumulable avec d’autres aides Agefiph et aides à l’emploi ou à l’insertion professionnelle de l’État ou des régions.

 

L’aide à l’adaptation des situations de travail

Objectif de l’aide

Cette aide permet de financer les frais liés à l’adaptation du poste de travail d’une personne handicapée.

Critères à respecter

L’aide s’adresse à tout employeur d’un salarié handicapé sur avis médical indiquant des difficultés à occuper le poste de travail.

Montant de l’aide

Le montant de l’aide est évalué après analyse de chaque situation dans une logique de stricte compensation du handicap (hors investissements obligatoires). Il s’agit d’une aide ponctuelle. Pour qu’elle soit durable, l’entreprise doit effectuer une démarche de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) permettant de bénéficier de l’aide à l’emploi des travailleurs handicapés.

Modalités de demande

L’employeur doit adresser sa demande à l’Agefiph.

 

L’aide à la recherche de solutions pour le maintien de l’emploi

Objectif de l’aide

Cette aide est accordée pour financer la recherche de solutions de maintien dans l’emploi (temps de concertation, réunion, etc.).

Critères à respecter

Tout employeur, lorsque le médecin du travail atteste que le handicap entraîne des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail.

Montant de l’aide

L’aide est forfaitaire. Son montant est de 2000 €.

Modalités de demande

L’aide est prescrite par Cap emploi. Elle  n’est pas renouvelable mais elle cumulable avec les autres aides de l’Agefiph.

 

L’aide à la formation dans le cadre du maintien dans l’emploi

Objectif de l’aide

Il existe également une aide pour permettre le maintien dans l’emploi des personnes handicapées par des formations utiles à la qualification. Les actions de formation peuvent être réalisées par l’entreprise ou par un organisme extérieur.

Critères à respecter

Tout employeur d’une personne handicapée dont le handicap vient de survenir ou s’est aggravé ou dont le contexte de travail a évolué.

Montant de l’aide

Le montant de l’aide est déterminé en fonction du coût pédagogique des actions de formations.

Modalités de demande

Cette aide est prescrite par le conseiller Cap emploi.

 

L’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage

Objectif de l’aide

Cette aide a pour objectif d’encourager l’embauche en contrat de professionnalisation de travailleurs handicapés mais aussi la pérennisation de ce type d’emploi.

Critères à respecter

Vous pouvez prétendre à l’aide si vous engagez un travailleur handicapé en contrat de professionnalisation pour une durée minimum de 6 mois, à raison d’au moins 24h par semaine (16h en cas de dérogation légale).

Montant de l’aide

Le montant de l’aide est proratisé en fonction du nombre de mois du contrat avec un plafond fixé à 3000 € en contrat d’apprentissage et à 4000 € en contrat de professionnalisation.

Modalités de demande

La demande d’aide est à adresser à l’Agefiph par l’employeur ou via le conseiller Cap Emploi, Pôle Emploi ou Mission Locale dans les 3 mois qui suivent l’embauche de l’alternant.

L’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage est cumulable avec les autres aides de l’Agefiph ainsi qu’avec les aides dédiées à l’insertion professionnelle accordées par l’État ou les régions.

 

L’aide à l’emploi des travailleurs handicapés (AETH)

Objectif de l’aide

Cette aide intervient après l’aménagement optimal du poste de travail. Elle vise à compenser les conséquences du handicap sur l’activité professionnelle.

Critères à respecter

L’employeur doit constituer une demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap au moyen d’un formulaire spécifique.

Montant de l’aide

Cette aide est indexée sur le SMIC auquel s’applique un taux forfaitaire de 21,5 % au titre des cotisations patronales et sociales. Elle est versée trimestriellement.

Modalités de demande

L’employeur doit en faire la demande à l’Agefiph.

La société QAPA est une société Handicap friendly et 0 discrimination.  Toutes les offres d’emploi proposées sont accessibles aux personnes en situation de handicap, sauf cas précis et nos algorithmes de matching sont basés à 100% sur les compétences. Inscrivez-vous dès maintenant sur www.Qapa.fr.

Previous post

Des recruteurs encore sourds aux handicapés

Next post

Sondage & emploi : Cooptation