Tout au long de ma carrière, j’ai lu beaucoup de lettres de motivation, bien souvent plus de 200 ou 300 pour un seul recrutement, et pour vous la faire courte, j’ai recruté au moins une soixantaine de personnes dans toute ma carrière… de quoi devenir une experte des lettres de motivation ! J’ai vu de tout : du bon, du très bon, de l’excellent mais également du très très mauvais…

En conséquence, je suis devenue de très bons conseils pour tous mes amis qui rédigent des lettres de motivation dans le cadre d’une recherche d’emploi. Voici quelques conseils faciles à appliquer et qui peuvent bien changer la vie de votre lettre de motivation !

#1 Les principes de base

Tout d’abord, je fais un rapide tour du document pour voir tout ce qui pourrait être disqualifié. Cela inclut bien évidemment les fautes de frappe et les fautes d’orthographe. Je sais que c’est dur à entendre mais il suffit d’une faute d’orthographe pour que le candidat ou la candidate soit d’office disqualifié.

La deuxième chose que je regarde attentivement, c’est le ton. Même si vous postulez pour le job de vos rêves, vous ne devez pas pour autant sembler désespéré(e) dans votre lettre de motivation. Bien au contraire, gardez la tête froide ! Vous devez démontrer un véritable intérêt pour le poste, en décrivant votre expérience, vos compétences. Et pourquoi ce poste est fait pour vous et ce que vous pourriez apporter.

#2 La phrase d’ouverture

Si la première phrase ressemble à « je vous écris pour demander un emploi auprès de votre société », vous pouvez être certain que je vais rapidement passer à une autre lettre de motivation. Pas besoin de me rappeler la raison pour laquelle je lis votre lettre de motivation, je le sais que vous postulez à un job !

Plutôt que de commencer par quelque chose de trop basique, essayez plutôt : « Depuis la classe de 3ème j’ai très envie de travailler dans le domaine de la littérature. Cette passion m’a été transmise par mon professeur de Français…. ». Ou encore « Au cours de mes trois années chez (société d’avant), j’ai augmenté nos ventes trimestrielles de 35%. Je pense aujourd’hui pouvoir mettre mes compétences au service de votre société. »

Si vous cherchez, voici 20 exemples détonnants de phrases d’accroche pour votre lettre de motivation.

#3 Les exemples

Pas la peine de me faire un listing de toutes vos compétences et de tout ce que vous savez faire. Je me doute bien que si vous postulez à ce poste c’est que, quand même, vous avez quelques compétences et que logiquement vous êtes qualifié(e) pour le poste. C’est pourquoi écrire « Je suis habile à…, j’ai les compétences suivantes : …,…,…,…, n’est pas forcément une bonne chose.

Bien sur, le but est de montrer que vous êtes qualifié et peut-être plus que les autres candidats. Mais vous voulez également vous mettre en avant d’une autre manière. Briser la glace avec quelques anecdotes et quelques projections de votre personnalité. Par exemple : « Si je suis dans une salle de conférence et que la vidéo ne fonctionne pas, je ne suis pas du genre à appeler l’IT et à attendre que ça se passe. Je vais plutôt aller voir directement sous la table, vérifier que tout est branché… Quelques lignes comme celles-ci peuvent aider les recruteurs à cerner votre personnalité. Bien sur, c’est là un exemple basique, mais je suis certaine que vous pouvez trouver mieux.

Retrouvez toutes nos offres d’emploi dans tous les secteurs dans toute la France sur notre site www.qapa.fr

Previous post

5 bonnes raisons de continuer à postuler pendant les fêtes de Noël

Next post

Entretien d'embauche : les questions à poser au recruteur