L’arroseur arrosé ! C’est l’histoire d’un fonctionnaire de l’UNEDIC en charge de contrôler les chômeurs qui fraudait.

Un fraudeur made in… l’UNEDIC !

Le Canard enchaîné a révélé avoir découvert qu’un directeur informatique de l’UNEDIC en charge de découvrir les fraudeurs à l’indemnisation chômage touchait un peu moins de 5000 euros par mois de chômage alors qu’il était encore salarié.

En fait il a été embauché en 2012 par l’UNEDIC, l’organisme en charge de l’indemnisation des chômeurs. Son job était de traquer les fraudeurs. De son côté il a bien déclaré à Pôle Emploi avoir retrouvé un poste mais seulement pour 15 heures par semaine avec un petit salaire. Par conséquent, il a touché 4982 euros par mois d’allocation chômage en plus de son nouveau salaire.

Licenciement abusif ?

La fin de l’histoire n’est pas jolie, jolie : le fonctionnaire qui a trouvé la supercherie a été licencié pour la raison qu’il n’aurait pas du fouiller dans certains fichiers alors que le fraudeur a bénéficié d’une rupture conventionnelle par Pôle Emploi pour ne pas faire de vague.

Affaire à suivre …

Previous post

Info : Entre 220 et 500.000 manifestants contre la Loi Travail

Next post

Fashion Week Paris : quels sont les métiers de la mode et du textile ?