En 2012, 900 000 femmes étaient indépendantes ou dirigeantes, salariées d’entreprises. Chez les hommes, ce chiffre double, selon une étude de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques). En juillet 2015, selon une même étude de l’INSEE, les femmes sont toujours largement minoritaires comme chefs d’entreprise.

« Fin 2012, en France, 900.000 femmes sont indépendantes ou dirigeants salariées d’entreprises, contre 1.800.000 hommes (hors agriculture) », indique l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Que faut-il retenir de cette étude ?

Les femmes chefs d’entreprise gagnent 31% de moins que les hommes en termes de salaires, avec un revenu mensuel qui s’établit  en 2012 à 2 020 euros contre 2 915 euros pour les hommes. Selon l’Insee, ces écarts de revenus s’expliqueraient part la différence du nombre d’heures travaillées.

D’autre part, il y a très peu de femmes à la tête de sociétés hors SARL puisqu’elles représentent 40% des auto-entrepreneurs et 25% des gérants de sociétés à responsabilité limitée. Parmi les dirigeants de sociétés hors SARL, elles ne sont que 17%.

En ce qui concerne les secteurs, c’est dans les services aux particuliers et dans la santé qu’on retrouve le plus de femmes. Dans le secteur de la santé, 55% des femmes sont indépendantes ou dirigeantes salariés d’entreprises. Les hommes sont beaucoup plus représentés dans les secteurs de la construction, de l’industrie et des transports.

Enfin, plus la taille de l’entreprise augmente, plus le nombre de femmes dirigeantes d’entreprise diminue. Ainsi, selon l’Insee, elles représentent 37% de ceux travaillant seuls dans leur entreprise, 28% dans les entreprises de 2 à 4 personnes, 16% dans les entreprises de 20 à 49 personnes et 14% dans les entreprises de 50 personnes ou plus.

D’autres articles peuvent vous intéresser :

Fiche de paie : vers un bulletin de salaire simplifié

Les habitudes alimentaires des travailleurs français

femmes-chefs-entreprise

 

Previous post

Taux de chômage Juin 2015 :
+ 1 300 demandeurs d'emploi

Next post

Chômage : + 1,5 million de demandeurs d'emploi depuis 2008