Dans plusieurs pays du monde, le débat a déjà été enclenché (Inde, Canada, États-Unis, Pays-Bas ou encore Finlande), qu’en est-il en France ? Le revenu de base serait-il réalisable ? Serait-ce une bonne idée voire une fausse bonne idée ? Quelques explications.

En avril dernier, le député Christophe Sirugue remettait un rapport à Manuel Valls qui prônait une refonte des 9 minima sociaux français comme une première étape à leur universalisation. Et depuis, le rapport du Conseil national du numérique remis début janvier au gouvernement, préconisait même un tel dispositif.

Qu’est-ce que le revenu universel de base ? 

C’est bien simple, tout le monde reçoit le revenu universel de base : « Les différences entre ces dispositifs relèvent plutôt des finalités ou des montants envisagés, qui vont de l’équivalent du RSA jusqu’à 750 ou 1000 euros par mois » comme l’explique le Conseil national du numérique dans son rapport remis ce mercredi au gouvernement. Les revenus perçus peuvent varier en fonction de l’âge, les enfants touchant moins jusqu’à un certain âge. Ce revenu de base universel est à ne pas confondre avec le salaire à vie qui  consiste à transformer l’intégralité du modèle économique en socialisant l’ensemble des revenus.

 

Qu’en pensez-vous, plutôt pour ou plutôt contre ?

Previous post

1 salarié sur 2 prêt à travailler plus sans gagner plus

Next post

5 trucs pour calmer votre stress avant une présentation