Fort de trois marques de renommée mondiale, Peugeot, Citroën et DS, le Groupe a vendu 2,8 millions de véhicules dans le monde en 2013, dont 42% hors d’Europe. Deuxième constructeur automobile européen, il a réalisé un chiffre d’affaires de 54 milliards d’euros en 2013.

 

PSA a annoncé ce matin ses résultats pour le 1er semestre 2014  et montre ainsi qu’il revient dans la course  avec :

 

  • Chiffre d’affaires du Groupe de 27,6 milliards d’euros, et de 18,6 milliards d’euros pour la division Automobile, stable par rapport au premier semestre 2013.
  • Résultat opérationnel courant en forte progression, de 477 millions d’euros pour le Groupe, et de 7 millions d’euros pour la division Automobile.
  • Free cash-flow positif de 1514 millions d’euros. Hors éléments exceptionnels (cessions immobilières pour 130 millions d’euros) et charges de restructuration (-283 millions d’euros),le Free cash flow opérationnel est de 1 667 millions d’euros.

Ces résultats illustrent les premières réalisations du plan stratégique « Back in the Race », en termes de pricing power et d’amélioration de la compétitivité avec notamment l’abaissement du point mort du Groupe. A l’international, la croissance en Chine se poursuit avec succès, et le Groupe réduit ses pertes en Amérique latine et en Russie.

Des défis et des risques perdurent cependant au second semestre, avec notamment des incertitudes sur les pays émergents, la situation persistante des taux de changes défavorables, la faible reprise du marché en France, les impacts sur la rentabilité du passage à la norme Euro 6.2 et les risques accrus d’approvisionnement de nos usines.
« L’engagement de tous les collaborateurs du Groupe derrière le plan stratégique « Back in the Race » a permis à PSA Peugeot Citroën de récolter les premiers résultats de sa transformation. Pour autant, nous restons rigoureux et concentrés sur l’exécution de notre plan jusqu’à ce que notre redressement soit achevé» a déclaré Carlos Tavares, Président du Directoire de PSA Peugeot Citroën.

 

Perspectives

Le Groupe s’attend à un marché automobile en Europe en 2014 en croissance de l’ordre de 3%, à une croissance de l’ordre de 10% en Chine, un marché en repli d’environ 7% en Amérique Latine, et à un marché en baisse d’environ 10% en Russie.

Le Groupe a pour objectif d’atteindre un free cash flow opérationnel Groupe récurrent positif au plus tard en 2016 et un free cash flow opérationnel cumulé de 2 milliards d’euros sur la période 2016-2018. Il a également pour objectif d’atteindre une marge opérationnelle de 2% en 2018 pour la division Automobile, avec une cible de 5% sur la période du prochain plan moyen terme 2019-2023.

Previous post

L'offre d'emploi du jour : Technicien de Help Desk pour Experian à Lille

Next post

L'offre d'emploi du jour : Manager chez McDonald's à Paris