Carrière

Les réseaux sociaux et la recherche d’emploi

Selon l’Insee dans le cadre de l’étude sur  » Comment recherche-t-on un emploi « ,  sur près de 4 millions de personnes en recherche d’emploi, un quart étaient en poste soit un salarié sur 10. Les annonces sur le web, les contacts professionnels et personnels sont les plus utilisés. Sans compter les réseaux sociaux.

Des canaux de candidatures populaires

Le réseau et les candidatures spontanées sont les moyens les plus efficaces pour trouver un poste. Les petites annonces ou les offres d’emploi occupent la première place. Viennent ensuite le recours au contacts personnels et professionnelles. Les agences/organisme d’emploi tels que Pôle emploi et les agences d’intérim occupent la troisième place devant la candidature spontanées. Les conseillers de Pôle emploi sont davantage contactés par les chômeurs.

Des choix stratégiques

L’étude réalisée par l’Insee révèle une montée en puissance de l’utilisation des réseaux sociaux lors de la recherche d’emploi. 30% des personnes en recherche d’emploi les utilisent. C’est à la fois peu (faible pourcentage) et beaucoup du fait de leur nouveauté. En général, afin de trouver un emploi, l’individu utiliser plusieurs stratégies à la fois et va donc utiliser différents canaux de candidature. L’insee note que « La plus fréquente, citée par 12 % d’entre elles, combine le recours aux petites annonces, la prise de contact avec Pôle emploi ou une agence d’intérim, des échanges avec des relations personnelles ou professionnelles, ainsi que l’envoi d’une candidature spontanée à une entreprise », note l’Insee.

Des méthodes de recherche qui varient

Des dissociations doivent néanmoins être faites selon les différentes catégories socioprofessionnelles  : Les cadres ont davantage recours aux réseaux sociaux que les ouvriers, 59% pour les premiers et 24% pour les seconds.

En plus des différences d’utilisation des réseaux selon la catégorie socioprofessionnelle les méthodes de recherche varient également. On ne cherche pas de la même façon selon que l’on soit ouvrier ou cadre. Le réseaux personnels et professionnels sont davantage mobilisés par les cadres (près de 3/4 y font appel). Les ouvriers quant à eux ont davantage recours à Pôle emploi ou à des agences d’intérim.

 

 

Previous post

L'intérim : une formule pleine d'atouts

Next post

L'intérim : la bonne solution pour sortir du chômage

PARTAGER

Les réseaux sociaux et la recherche d’emploi