En juillet 2016, le nombre total de créations d’entreprises baisse de nouveau (-1,2 % après -1,6 %).

Comme en juin, la hausse des créations d’entreprises classiques (+0,6 %) ne compense pas le recul des immatriculations de micro-entrepreneurs (-3,9 %).

 

+9,0 % en glissement annuel sur les trois derniers mois

Le nombre cumulé de créations au cours des trois derniers mois reste en nette augmentation par rapport à la même période un an plus tôt (+9,0 % en données brutes). Cette progression est commune à toutes les catégories d’entreprises, en particulier les entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs (+12,8 %) et les sociétés (+11,6 %). Les immatriculations de micro-entrepreneurs, quant à elles, augmentent de 4,3 %. Hormis les activités financières et d’assurances, tous les secteurs sont en hausse, notamment ceux du transport et du soutien aux entreprises.

 

Deux créations sur cinq sont des demandes d’immatriculations de micro-entrepreneurs

En juillet 2016, en données brutes, les demandes d’immatriculation de micro-entrepreneurs représentent 40,9 % des entreprises créées au cours des douze derniers mois. Un an auparavant, la part était de 46,7 %.

Previous post

Emergency Nap Kit, le kit pour faire la sieste au bureau !

Next post

La consommation des Français stagne au 2ème trimestre