Qapa.fr, 1ère plateforme digitale de travail en France, dévoile les résultats d’un sondage national sur le rapport délicat entre « travail » et « relations amoureuses ». Des résultats qui montrent que certains clichés sont encore bien réels… ou pas !

Les hommes plus séducteurs que les femmes

Lors d’un entretien d’embauche, ce ne sont finalement pas les femmes qui essayent d’user de leurs charmespour décrocher le poste. En effet, 64% des hommes tentent de séduire leur interlocuteur(trice) contre seulement 35% des femmes.

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.19.03

Etre recruté(e) et plus si affinités…

Quid du fantasme du recruteur ? A la question directe « Avez-vous eu déjà envie de faire l’amour avec le recruteur ? », les hommes sont une nouvelle fois plus nombreux à répondre par la positive avec 29% de « oui » contre 91% de « non » pour les femmes.

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.19.33

Bureau = lieu de drague ?

Une fois l’entretien d’embauche réussi, le lieu de travail est-il également un environnement propice à la séduction ? C’est effectivement le cas pour plus de 57% des hommes mais seulement 39% des femmes interrogées.

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.20.00

Peu de collègues mariés pour la vie

Finalement, seulement 25% des hommes et 22% des femmes déclarent avoir rencontré leur conjoint(e), mari ou femme sur leur lieu de travail. Le bureau ne serait donc pas l’endroit idéal et le plus adapté pour trouver l’amour de sa vie.

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.20.24

46% des hommes prêts à coucher pour réussir

Une chose est claire, les femmes ne sont pas autant prêtes à tout que les hommes. Ainsi, 46% des hommes avouent être disposés à avoir des relations sexuelles pour réussir professionnellement alors que 96% des femmes le refusent catégoriquement.

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.20.53

Des candidats(es) qui plaisent… beaucoup !

Du côté des recruteurs, les entretiens d’embauche sont également parfois très équivoques. Ainsi, 75% des recruteurs et 48% des recruteuses déclarent qu’il est important que le ou la candidat(e) leur plaise physiquement. La question est de savoir si cela influe beaucoup sur l’embauche et l’appréciation des compétences professionnelles…

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.21.20

Alors que les candidats(es) semblent être plus concentré(e)s sur leur entretien d’embauche, les recruteurs sont plus nombreux à avouer avoir eu envie de leur faire l’amour. C’est le cas pour 64% des recruteurs et 30% des recruteuses. Mais de là à passer à l’acte…

Capture d’écran 2016-03-15 à 09.21.43

*Méthodologie et profils

Qapa.fr a interrogé 17.604 personnes sur le réseau social Facebook sur la période du 1er au 7 mars 2016, représentatives de la population nationale française, âgées de 18 ans et plus et réparties sur l’ensemble du territoire.

Qapa a également interrogé par email sa base d’employeurs (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises) représentative de tous les secteurs d’activité en France métropolitaine et sa base de plus de 4 millions de candidats. Parmi ces candidats, 65% d’entre eux sont des non-cadres et 35% sont des cadres. Répartition : 54% de femmes et 46% d’hommes.

Previous post

La méthode pour réduire le nombre de réunions

Next post

Les pays préférés des français expatriés