DIPLOME 6

Vous êtes salarié ou chômeur, n’hésitez plus et faites valider vos acquis d’expérience ! (VAE). La validation des acquis de l’expérience permet la transformation de vos compétences en diplôme ou en certificat (Titre professionnel ou Certificat de qualification professionnelle). Ces diplômes peuvent ensuite être reconnus par tous les employeurs.

La VAE s’applique à l’ensemble des diplômes et titres à vocation professionnelle et aux certificats de qualification. L’imputabilité des dépenses liées à la VAE est soumise au fait que la certification visée soit inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Comment j’obtiens une VAE ?

  • Je dois justifier au moins 3 ans d’expérience professionnelle ou bénévole continues ou non
  • Je dois constituer un dossier de validation
  • Je dois passer devant un jury

Le dossier de validation 

Le dossier doit comprendre plusieurs parties : 

  • Une présentation de vos expériences en lien avec la certification (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…)
  • Une description de votre contexte de travail : le secteur professionnel, l’entreprise, l’environnement économique, les effectifs, l’organigramme…
  • Une analyse des activités et des tâches que vous avez effectuées
  • Tout ce qui peut étayer la description de vos activités

Votre VAE peut être financée ! 

  • Si vous êtes demandeur d’emploi : le ministère chargé de l’emploi le finance
  • Si vous êtes salarié du privé : votre congé pour VAE peut entrer dans le cadre du droit individuel à la formation ou du plan de formation de l’entreprise. Il peut également être financés par l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé)
  • Si vous êtes travailleur indépendant, artisan ou commerçant, c’est le fonds d’assurance formation qui pourra prendre en charge votre VAE
  • Si vous êtes fonctionnaire, demandez à l’administration de financer votre formation
  • Si vous êtes militaire en fin de contrat, faites votre VAE dans le cadre d’un congé de reconversion

La VAE dans l’entreprise : 

Tous les salariés qui justifient de la durée d’expérience requise peuvent entamer une procédure de VAE. Elle peut être organisée dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ou d’un congé pour validation des acquis de l’expérience.

L’employeur peut inscrire des actions de VAE dans le plan de formation interne à l’entreprise. Il doit alors conclure une convention avec le salarié bénéficiaire et l’organisme qui interviennent dans le cadre de la validation des acquis.

La convention doit préciser le diplôme, le titre ou le certificat de qualification professionnelle visé, la période de réalisation, les conditions de prise en charge des frais liés aux actions de la VAE. Le salarié conserve alors son statut et reste sous la subordination juridique de l’employeur.

La signature de la convention, par le salarié, vaut acceptation de la validation de ses acquis.

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Qapa.fr

Previous post

Semaine thématique Restauration et Hôtellerie : Focus sur le CAP Pâtissier

Next post

Les secteurs Hôtellerie et Restauration représente 5% des entreprises en France