Le site américain Careercast.com a établi un classement des métiers les plus stressants dans le monde pour 2016.

11 facteurs de pression et de stress

Afin de réaliser ce palmarès, le site a recensé 11 facteurs de pression et de stress mais sans détailler
la manière dont ils sont pondérés. Ils ont pris en compte des facteurs tels que le fait de devoir voyager, de respecter des deadlines, d’être exposé publiquement, de subir la concurrence, de s’investir physiquement ou de travailler dans un environnement pénible, de risquer sa vie ou celle de ses collègues, de devoir interagir avec des clients et enfin le potentiel de croissance de l’emploi exercé.

Les militaires, pompiers et policiers en haut du classement

En premier place du classement se trouvent les militaires, en raison principalement du risque physique, de l’affront du danger et de la garantie de la sécurité des citoyens. Pareil pour les pompiers (2ème) et les policiers (4ème). Les pilotes d’avions (3ème) se trouvent aussi dans le haut du classement car ils ont une grande responsabilité. A la 5ème place, on retrouve le métier d’organisateur d’évènements (5ème) car soumis à des deadline fortes. Mêmes contraintes pour les responsables de la communication (6ème) qui gèrent les demandes des supérieurs et des clients. Les cadres dirigeants des grandes entreprises occupent, quant à eux, la 7ème place.
En bas du classement, on peut retrouver les animateurs radio (8ème) et les journalistes de presse écrite (9ème), à cause de la pression du direct ou des échéances sous le regard affuté du public. Pour les journalistes, on retrouve aussi le critère du faible potentiel de développement du métier. La dernière place est occupé par les chauffeurs de taxi (10ème), qui doivent faire face à la concurrence des services de VTC.

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Entretien d'embauche : les questions à poser à un stagiaire

Next post

Les Français qui reprennent le boulot pendant que les autres sont en vacances travaillent-ils vraiment ?