Description
Le tuyauteur industriel ou la tuyauteuse industrielle préfabrique à partir d’un dossier technique des éléments de tuyauterie ; sur le chantier, il ou elle en effectue le montage afin de réaliser des lignes alimentant différents équipements industriels. Le tuyauteur industriel ou la tuyauteuse industrielle travaille parfois dans des endroits difficiles d’accès, au sol ou en hauteur, sous abri ou à l’air libre, souvent dans des conditions d’environnement nécessitant un strict respect des normes et consignes de sécurité. L’activité de chantier peut le ou la conduire à effectuer des déplacements.

Caractéristiques recherchées
Bonne capacité à se repérer dans l’espace et à comprendre un plan, attirance pour un métier technique et concret, adaptabilité, résistance physique, autonomie, capacité à travailler en hauteur, initiatives, souci du respect des consignes de sécurité.

Exemple d’une formation existante

  • PARTIE 1 : Préfabriquer des tronçons de tuyauterie : exploiter les documents techniques – dessiner une tuyauterie en représentation isométrique et orthogonale – tracer en tuyauterie un contour de pièce à l’aide d’un gabarit ou par tracés géométriques simples – tronçonner/scier un tube ou un profilé au moyen de machines mécaniques – couper manuellement, par procédé plasma ou oxycoupage, des bords droits et évolutifs sur tôles, tubes et profilés – percer avec des machines portatives et à colonne – chanfreiner mécaniquement, meuler et ajuster un profil de pièce manuellement au moyen d’outillages portatifs – contrôler la dimension et la géométrie d’une pièce à l’aide d’instruments de mesure ou par comparaison (gabarits) – cintrer un tube à froid par emboutissage et par enroulement sur machines mécaniques et hydrauliques – positionner, régler, pointer les composants d’un tronçon de tuyauterie – tracer les épures de piquages et d’intersections de tuyauterie – redresser des tuyauteries – raccorder de façon étanche des éléments de tuyauterie par boulonnage et par vissage (14 semaines).
  • PARTIE 2 : Assembler et montrer des lignes de tuyauterie sur site : exploiter les documents techniques – assurer le relevé de cotes sur site de montage de tuyauterie – tracer des intersections de tubes par la méthode dite « de chantier » – manutentionner des éléments de tuyauterie – régler et monter des éléments de tuyauterie sur les supports – assurer le déroulement d’une épreuve d’étanchéité (4 semaines). Stage en entreprise (2 semaines). Session de validation (1 semaine).

Durée
5 mois environ (735 heures).

Niveau demandé
Savoir lire, comprendre et écrire le français, maîtriser le calcul arithmétique de base (les 4 opérations, les conversions, la règle de 3).

Niveau obtenu
Titre professionnel de niveau 5 correspondant au CAP/BEP.

Previous post

Les emplois en Seine - Les 7 et 8 mars 2013 - Rouen

Next post

Polytechnique copie Stanford