Quand on arrive à un entretien d’embauche que l’on a bien préparé, on sait exactement ce que le recruteur recherche comme compétences et habilitations, on a bien relu l’offre d’emploi pour noter les mots-clés à replacer pendant l’entretien et on a aussi consulté le site de l’entreprise pour avoir en tête les chiffres-clé, les produits phare, l’organisation des équipes, les pays dans lesquels l’entreprise s’est développé, etc…

Et puis finalement pendant l’entretien d’embauche, le recruteur va dévier des questions traditionnelles et vous demander « Pouvez-vous m’en dire plus sur vous ? »

 

Pourquoi demande-t-il cela?

En fait avec cette question il veut surtout savoir comment vous vous positionner par rapport au poste proposé. Donc la règle ici est de ne pas parler de vous sur un point personnel mais au contraire expliquer pourquoi vous êtes la bonne personne pour le poste et bien mettre en avant chacune de vos compétences qui correspondent aux besoins du recruteur. Attention ici à votre comportement, la façon dont vous vous tenez (restez droit et assis au fond de la chaise), si vous bougez trop vos mains (vous pouvez les garder croisées sur vos jambes, au moins elles ne bougent pas !) et aussi si vous cherchez vos mots ou pas.

Pourquoi cette question est difficile ?

Tout simplement parce-qu’elle peut vous inciter à parler de votre vie personnelle – et que vous ne devriez pas ! La plupart des candidats ne voient pas qu’il s’agit d’une question piège, et commencent à raconter leur vie : « J’ai trois enfants, je suis marié, etc, ».

Quelle réponse le recruteur attend-il de vous ?

L’employeur veut entendre parler de vos réalisations concrètes dans vos postes précédents et qui vont montrer que vous avez les compétences pour le poste auquel vous postulez. Rappelez-vous que ce que nous disons aux gens autour de nous est ce qu’ils entendent. Donc, soyez concentré et expliquez en trois points maximum ce que vous avez réalisé dans le passé et que vous allez apporter dans votre nouveau poste. Soyez clair, donnez des chiffres, par exemple si vous postulez pour un poste de commercial vous pouvez dire que vous avez développé le porte-feuille clients de 36% en un an dans votre ancien poste en passant de x clients à y clients et que vous avez développé le CA de votre entreprise de 9% en un an, ce qui faisait de vous le meilleur commercial de l’entreprise après 3 ans d’expérience.

 

Rappelez-vous que dans chaque entretien d’embauche, le recruteur attend que vous lui démontriez, chiffres à l’appui, que vous êtes la bonne personne pour le job. De plus, restez toujours concis et court, d’abord parce-que le recruteur pourra vous demander des explications s’il en souhaite et surtout, moins on parle moins on dit de bêtises.

 

Previous post

La confiance des ménages baisse en juillet

Next post

Baisse des résultats chez Total