C’est bon, vous pouvez enfin souffler : vous voici sur le chemin de vos vacances ! Seulement voilà… Même si vous vous sentez en vacances, ce n’est pas forcément le cas de votre boss pour qui la vie professionnelle continue. Comment gérer un patron un peu trop présent sur votre lieu de vacances ? Voici quelques éléments de réponses.

« Il interdit aux salariés de travailler pendant leurs congés », c’est écrit dans le Code du travail : « Le salarié qui accomplit pendant sa période de congés payés des travaux rémunérés, privant de ce fait des demandeurs d’emploi d’un travail qui aurait pu leur être confié, peut être l’objet d’une action devant le juge d’instance en dommages et intérêts envers le régime d’assurance chômage. ».

« L’employeur qui a occupé sciemment un salarié bénéficiaire d’un congé payé peut être également l’objet, dans les mêmes conditions, de l’action en dommages et intérêts », précise le Code du travail. Dès lors, votre employeur ne peut, en aucun cas, exiger de vous que vous travailliez pendant vos congés. Ainsi, ce n’est pas une faute professionnelle de ne pas répondre à un mail, ni au téléphone.

Seulement voilà, quand vous avez des postes à hautes responsabilités ou que vous avez des clients !!, il n’est pas toujours facile de couper toute activité et de faire vraiment le vide… Comment faire ? Voici quelques suggestions pour arriver à souffler un peu

#1 Coupez votre téléphone professionnel

Si vous avez un portable dédié à votre travail, coupez-le tout simplement, et prévenez, en amont, votre boss que vous ne serez pas joignable là où vous êtes. Si vous n’avez pas de portable professionnel essayez de trouver un moyen pour ne pas recevoir vos appels du bureau et ne pas aller voir vos mails professionnels.

#2 Plongez-vous dans un bon bouquin (qui parle d’autre chose que de votre environnement de travail)

Rien de tel qu’un bon bouquin ou qu’un bon magazine pour vous vider la tête pendant vos vacances. Seulement voilà, il s’agit de vous plonger dans un livre qui vous vide vraiment, VRAIMENT la tête. Si vous travaillez dans le domaine de l’informatique par exemple, pas besoin de vous plonger dans le dernier bouquin sur le sujet, essayez vraiment de déconnecter.

#3 Accordez-vous 1h tous les 3 jours pour checker vos mails (si vraiment c’est nécessaire)

Si vraiment vous ressentez le besoin de vous rassurer, accordez-vous une heure tous les 3 jours pour checker vos mails. Mais attention, c’est à double tranchant : si tout va bien, vous serez rassuré(e), si tout va mal… vous allez vous prendre la tête : à vous de voir !

Et pour bien profiter de l’été, retrouvez chaque jour tous nos conseils en mode détente dans notre rubrique Coaching.

Previous post

Ce qui change le 1er juillet 2017 : chômage, retraite, tgv

Next post

Résultats sondage Qapa : Peut-on parler de tout avec son chef ?