Une fois titulaire du baccalauréat hôtellerie, il est possible de préparer un BTS du même domaine mais également de poursuivre des études dans d’autres domaines comme la gestion, le tourisme ou encore la vente.

Opter pour un BTS–DUT

Un grand nombre de titulaires du baccalauréat hôtellerie poursuivent leurs études dans un BTS ou un DUT services (hôteliers ou autres) pendant 2 ans. Ces formations permettent d’allier une formation théorique et professionnelle et de réaliser des stages sur le terrain. L’admission se fait sur dossier scolaire et/ou entretien.

Se diriger vers les brevets de technicien supérieur (BTS)

Afin d’acquérir un bac+2, les titulaires du baccalauréat hôtellerie peuvent suivre une formation dans un des trois BTS suivants :

● En 2ème année d’un BTS hôtellerie-restauration, deux options de formation sont possibles. Préparer un emploi d’accueil et de réception est possible en choisissant l’option mercatique et gestion hôtelière ; les métiers de cuisine dans une petite entreprise sont possibles en élisant l’option art culinaire et art de la table et du service.

● Le BTS responsable d’hébergement prépare à des métiers de responsables de grandes chaînes internationales ou d’établissements en catégorie 3/4 étoiles.

● D’autres possibilités s’ouvrent à vous : tourisme, management des unités commerciales, assistant de gestion de PME et comptabilité et gestion des organisations, si vous avez un bon niveau en mathématiques pour ce dernier. Depuis 2012, le BTS Tourisme englobe le BTS animation et gestion touristique locales et le BTS vente et productions touristiques.

Se diriger vers les diplômes universitaires de technologie (DUT)

Un parcours à l’université (en IUT) permet de préparer une formation plus polyvalente que dans un BTS. Les DUT adaptés sont les suivants : gestion administrative et commerciale (GACO); gestion des entreprises et des administrations ; gestion logistique et transport ; techniques de commercialisation.

Opter pour les Formations spécialisées

Un cursus au sein d’une école privée prépare les titulaires du baccalauréats hôtellerie à un diplôme plus professionnel et spécialisé, en 1 à 3 ans.

MC

Une quarantaine de lycées permettent aux titulaires du baccalauréat de préparer en 1 an une mention complémentaire (MC). Pour devenir réceptionniste la MC accueil réception est la plus adaptée. D’autres MC : employé traiteur, organisateur de réceptions, sommellerie…

FCIL

Certaines formations complémentaires d’initiative locale (FCIL) sont accessibles en 1 an pour les titulaires du baccalauréat. Par exemple, dans l l’hôtellerie et le tourisme : chef de rang, concierge d’hôtel, cuisine de la mer, accueil et service de la clientèle anglophone ou mobilité internationale en hôtellerie-restauration (permet de partir 5 mois dans un pays européen).

Ecoles spécialisées

Suivre une formation professionnelle dans le domaine de l’hôtellerie-restauration est possible en 2 ou 3 ans dans une des nombreuses écoles privées et payantes. Par exemple, l’Institut Paul Bocuse propose une formation de responsable en hôtellerie internationale (bac + 3).

Université

Le cursus universitaire est peu adapté aux titulaires du baccalauréat hôtellerie, ainsi ils sont peu nombreux dans cette branche, la licence langues étrangères (LEA) exigeant un très bon niveau dans au moins deux langues vivantes et a licence d’administration économique et sociale (AES) nécessitant un intérêt pour le droit, l’économie, la gestion et les sciences humaines, ainsi que des capacités rédactionnelles. En licence pro (1an post-bac + 2 ou en master), sont dispensés des cours de gestion hôtelière, de management des services d’accueil, d’hébergement, de restauration ou de tourisme.

Previous post

Que Faire après un BAC Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable ?

Next post

Michelin arrête la production de pneus poids-lourds à Joué-les-Tours