Le cabinet Robert Walters a publié son étude sur la prévision des salaires par secteur pour 2014 à partir de la compilation des salaires de 100.000 candidats à travers le monde.

Comme nous l’avions annoncé l’année dernière, 2013 a été marquée par une amplification des missions confiées aux managers de transition, notamment dans le secteur industriel. Dans le cadre de réduction d’effectifs, de réorganisation, de redressement et d’accompagnement des PSE, les entreprises ont du faire appel à des profils experts en finance et en ressources humaines sur le premier semestre.

Si cette tendance s’est poursuivie au second semestre, nous avons en parallèle observé une accentuation des missions en juridique et fiscal pour gérer la fiscalité internationale des grands groupes, ainsi qu’un accroissement des managers de transition spécialisés en ingénierie tels que des directeurs de site industriel.
D’une manière générale, les rémunérations ont stagné, avec une moyenne de 900 à 1500 euros par jour. Seuls les managers de transition mobiles à l’international et polyglottes ont pu profiter d’une augmentation de 15%. Cette tendance se poursuivra en 2014, malgré un marché de plus en plus concurrentiel qui obligera à maintenir une cohérence en termes de coûts.

Nous prévoyons un maintien des besoins en profils financiers tels que les DAF, avec toutefois une orientation de plus en plus forte vers les experts spécialisés dans le domaine de la centralisation des fonctions (dont le CSP est une des composantes). Nous attendons également une reprise des missions en IT pour des postes de DSI, de directeur d’infrastructure et réorganisation de périmètres, qui se justifie par la nécessité de relancer les projets IT jusque-là gelés.

Hormis ces problématiques de restructuration, nous pensons assister à une nouvelle vague de missions opérationnelles sur les profils commerciaux et marketing. Avec la légère reprise du marché européen, les entreprises auront tout à gagner à se doter de directeurs de la communication, de directeurs de réseaux et de directeurs développement pour relancer leur activité, prendre des parts de marché et être plus innovantes. L’accent sera par ailleurs mis sur la recherche de profils internationaux et de managers mobiles dans les pays émergents ou en Europe Centrale.

En résumé :
Accentuation du recours au management de transition en France en 2013
Croissance des besoins pour les experts en juridique et fiscal, et en ingénierie
Intensification de la recherche sur les postes de directeurs de la communication, de directeurs de réseaux et de directeurs du développement

Previous post

Prévision salaires 2014 dans l'immobilier

Next post

Prévision salaires 2014 Marketing et commercial