Le cabinet Robert Walters a publié son étude sur la prévision des salaires par secteur pour 2014 à partir de la compilation des salaires de 100.000 candidats à travers le monde.

Après deux années en forte progression, l’année 2013 s’est annoncée stable avec très peu d’évolutions salariales.
La tendance a été au recrutement de candidats à forte expertise permettant aux entreprises de garder une longueur d’avance grâce à l’innovation.

Incontournables dans le secteur de la santé, les sociétés de dispositifs médicaux ont du renforcer leurs équipes pour faire face à une plus grande compétitivité en France et à l’international.
Portées par des problématiques commerciales, réglementaires et de développement, ces dernières ont concentré leurs recrutements sur des profils techniques et scientifiques : recherche clinique, recherche et développement, qualité et affaires réglementaires, commercial et marketing.

Avec la multiplication des Biotech en France (Lyon Biopôle, Genopole d’Evry), de petites structures en plein développement ont par ailleurs eu besoin de recruter des profils experts tels que des directeurs médicaux ou des directeurs commerciaux.

En résumé :
Maintien des besoins sur les postes experts pour garder une longueur d’avance dans l’innovation
Tendance au recrutement de profils très techniques et scientifiques au sein des dispositifs médicaux
Dans un contexte de mutation, nécessité de proposer des postes qui se distinguent par des avantages financiers et sociaux pour s’assurer le recrutement de talents
Face aux nombreuses mutations qui touchent le secteur de la santé, l’enjeu pour les entreprises résidera dans leur capacité à attirer les hauts potentiels pour rester dans la compétition.

Previous post

Prévision salaires 2014 dans les RH

Next post

Que pensent les cadres ?