La saison d’été va commencer pour certains en juin jusqu’en septembre et pour le plus grand nombre sur juillet et août. Il est donc temps de consulter les offres d’emploi de saisonniers sur www.qapa.fr et de postuler car c’est maintenant que les employeurs recrutent les saisonniers pour l’été.

Les recrutements de personnes pour des emplois saisonniers représentent 10% des recrutements en France avec environ 600.000 offres d’emploi proposées. Plus des 2 tiers des offres d’emploi proposées le sont par des entreprises de petite taille (TPE / PME) car ce sont elles qui ont le moins de souplesse pour faire face à un pic d’activité (récoltes ou touristes).

Les secteurs qui recrutent des saisonniers sont :
•    L’Hôtellerie et la restauration : les mois d’été sont les plus gros mois touristiques en France. Il y a plusieurs dizaines de milliers d’offres d’emplois disponibles dans le secteur du tourisme : serveurs / serveuses, barmans / barmaids, cuisiniers / cuisinières, commis / commises de cuisine, valets / femmes de chambre, réceptionnistes. Ces offres d’emploi sont disponibles dans toutes les zones touristiques en France et principalement sur le littoral Atlantique et méditerranéen et la région Rhône-Alpes.
•    L’Agriculture : plus de 120.000 emplois saisonniers sont à prendre dans l’agriculture. Il s’agit principalement d’emplois dans la cueillette des fruits (arboriculture) et des vendanges (viticulture). Des emplois lies au secteur de l’agriculture sont aussi disponibles : dans les exploitations agricoles comme tractoristes et dans les usines de conditionnement comme manutentionnaires, emballeurs, conditionneurs, conducteurs / conductrices de ligne, préparateurs / préparatrices de commande, caristes.
•    La Vente et le commerce : l’été est une grosse saison pour la vente et le commerce avec les soldes d’été qui commencent fin juin et ensuite la saison d’été dans les stations touristiques et Paris. C’est la période où les commerçants, les supermarchés et les hypermarchés recrutent des saisonniers dans des postes de vendeurs / vendeuses, caissiers / caissières, chefs de rayon, manutentionnaires, caristes pour faire face à l’augmentation du trafic de la clientèle.
•    Les Services à la personne : qui dit juillet – août dit vacances et qui dit vacances dit congés et qui dit congés dit personnes à remplacer. Il y a par conséquent beaucoup d’offres d’emplois de saisonniers dans les métiers à la personne (auxiliaires de vie, employés à domicile, hommes / femmes de ménage) disponibles pendant les mois d’été et ceci dans toutes les régions françaises.
•    L’Animation sportive et culturelle : qui dit vacances dit aussi colonies de vacances, classes découverte, animations, soirées, campings, sorties, musées, châteaux de la Loire, clubs, piscine, etc…. Tous les centres pour enfants et ados, les clubs et campings de vacances et les lieux touristiques recherchent donc pour l’été des animateurs / animatrices de  centres, des animateurs / animatrices de classes découvertes, des animateurs sportifs / animatrices sportives, des maîtres nageurs, des sauveteurs / sauveteuses en centre de vacances, des guides touristiques…
•    Le Gros œuvre et les travaux publics : Après l’hiver rude qu’on vient de traverser, le printemps et l’été permettent aux entreprises de gros œuvre et de travaux publics de faire les travaux qui sont difficilement réalisables par temps froid. Les entreprises de gros œuvre et de travaux publics complètent donc leurs effectifs avec des saisonniers pour des postes de maçons / maçonnes, peintres en bâtiment, grutiers / grutières, etc…

Selon l’INSEE, les trois quarts des emplois d’été sont occupés par des jeunes de moins de 26 ans : des étudiants qui travaillent 2 mois pour se faire leur argent pour payer leur année scolaire à venir ou des jeunes en attente d’un premier emploi après avoir achevé leurs études. Pratiquement la moitié des emplois saisonniers (42%) concernent des postes en relation avec les particuliers dans les commerces, les hôtels, les restaurants, les campings, les centres de vacances, chez des particuliers.

Les régions françaises qui recrutent le plus de saisonniers sont :

1 – la région Rhône-Alpes
2 – la région Aquitaine
3 – la région Languedoc Roussillon
4 – la région Provence Alpes Côte d’Azur

A noter que la région Rhône-Alpes est la seule région française à proposer des emplois de saisonniers d’été avec principalement des emplois dans l’agriculture et le tourisme et aussi des emplois de saisonniers d’hiver dans les stations de sports d’hiver. En France, il existe des professionnels des emplois saisonniers c’est-à-dire des personnes qui travaillent pratiquement 10 mois dans l’année comme saisonnier, l’été sur les côtes et l’hiver dans les stations de ski.

Infos pratiques
Le travail saisonnier est caractérisé par une définition légale stricte. En effet, le travail saisonnier « se caractérise par l’exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes, en fonction du rythme des saisons (récolte, cueillette,…) ou des modes de vie collectifs (tourisme…). » (source : Site du Ministère du Travail)
Ainsi, les contrats de saisonniers sont donc des contrats à durée déterminée (CDD) avec une date de début et une date de fin de contrat. IL faut noter que certains contrats n’indiquent pas une date de fin car il est impossible à l’employeur de la connaître : c’est le cas pour des contrats d’exploitations agricoles où l’employeur donne le contrat d’embauche signé à la date de début des récoltes mais ne connaît pas la date de fin des récoltes. Ce cas est tout à fait légal à condition que le contrat stipule une durée minimum d’embauche.

Il est aussi tout à fait légal pour un employeur de prévoir le renouvellement du contrat de saisonnier d’un salarié pour la saison suivante avec l’accord du salarié : attention pour que le contrat ne soit pas requalifié en CDI (contrat à durée indéterminée) il faut prévoir que cette reconduction est une priorité d’emploi pour le saisonnier en question.

Previous post

Quelle formation pour devenir Formateur ?

Next post

26e Job Salon Distribution - Mardi 19 mars de 10 h à 18h - Paris