Mardi 8 novembre 2016, c’est une nouvelle « vague blanche » qui va se déverser sur la France. En effet, 18 organisations et syndicats infirmiers (qui rassemblent les professionnels du privé et du public), appellent à la grève et à une manifestation unitaire pour protester contre leurs conditions de travail. Certains syndicats ont même choisi d’inviter les citoyens à les rejoindre.

Des grilles salariales peu conformes au niveau de responsabilité des infirmiers

Dans la capitale, la manifestation se tiendra du parvis de la gare Montparnasse au ministère de la Santé. Les infirmiers et les infirmières se plaignent principalement de la dégradation de leurs conditions de travail, de la pénibilité non reconnues, des grilles salariales peu conformes au niveau de responsabilité des infirmiers et du manque de considération du gouvernement.

Pour les syndicats, le plan d’économies à l’hôpital de 3 milliards d’euros sur trois ans a aggravé la pression sur les personnels soignants : « La dégradation des conditions de travail et d’études entraîne un mal-être et une souffrance profonde de la profession dans son ensemble, associée dans les établissements à une gestion des ressources humaines déplorable, sans aucun respect des soignants ».

Previous post

Offre d'emploi : réceptionniste en hôtellerie à Paris

Next post

Quelle est l'enseigne préférée des Français ?