Pour ou contre la généralisation du CV anonyme ? Telle est la question… si pour certains, le CV anonyme serait une bonne parade contre les discriminations, pour d’autres, c’est encore une mauvaise idée, comme l’énonce la groupe de travail sur les discriminations qui s’est prononcé contre la généralisation du CV anonyme.

L’alternative ? L’instauration de « class actions » anti-discrimination, comme le précise ce groupe de travail, dans un rapport qui sera remis dès mardi 19 mai au gouvernement.

Qu’est-ce qu’en dit la loi ?

Depuis 2006, une loi rend obligatoire le CV anonyme dans les entreprises de plus de 50 salariés. Toutefois, son décret d’application n’ayant jamais été publié… La loi reste quelque peu en suspend. Suite à un rappel à l’ordre du Conseil d’Etat, le gouvernement a chargé représentants syndicaux, patronaux et associatifs de se pencher sur la question.

Résultat de cette concertation : le groupe de dialogue se prononce majoritaire contre l’obligation de l’anonymisation des CV comme l’énonce Jean-Christophe Sciberras, ex-patron de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), et président du groupe de travail.

Quels sont les arguments ?

Tout d’abord, on note des arguments d’ordre technique : « coût, modalités pratiques, nécessité d’anonymiser également la lettre de motivation »… mais également des arguments de fonds. Le CV anonyme enlèverait la possibilité de valoriser les différences et irait donc à l’encontre de la liberté de choix des entreprises et des candidats, ce qui « risquerait de conduire à des démarches de contournement avec l’utilisation accrue d’internet comme mode de recrutement ».

La Maison des Potes, association antiraciste qui est à l’origine de la saisine du Conseil d’Etat, conteste clairement les conclusions de ce rapport : « A part le Medef, la CGPME et les représentants du CAC 40, il y avait un consensus de toutes les organisations de défense des salariés pour demander le décret » assure Samuel Thomas, son délégué général.

Retrouvez notre article : CV, de combien de versions avez-vous besoin ?

Previous post

Copy-Top recrute sur Qapa

Next post

5 attitudes qui peuvent tuer votre carrière et comment les arrêter !