D’après une enquête Ipsos publiée le 20 décembre par France Bleu, la moitié des Français sont totalement opposés à un départ à la retraite après 62 ans. Il est clair que l’augmentation de la durée obligatoire de travail sera au cœur des débats entre candidats à l’élection présidentielle. François Fillon, pour sa part compte reculer à 65 ans l’âge légal de départ à la retraite s’il est élu, alors qu’à gauche les candidats déjà déclarés ont au contraire clairement affiché leur volonté de le faire repasser à 60 ans. Voici donc pour vous les principaux enseignements tirés de cette enquête.

52% des Français souhaitent partir avant 62 ans

L’âge légal actuel de départ à la retraite est donc déjà trop élevé pour la moitié des interrogés. D’autre part, les personnes souhaitant partir le plus tôt à la retraite sont en majorité des partisans de la gauche, mais aussi des membres des catégories populaires de moins de 55 ans, dont la plupart sont actifs. En revanche, les 30% des interrogés qui estiment qu’il est raisonnable de partir à la retraite au-delà de l’âge légal actuel de 62 ans sont plus âgés et appartiennent généralement aux catégories moyennes et supérieures et s’identifient davantage aux partis de droite.

Si 41% des personnes interrogées accepteraient de partir à la retraite à 65 ans, voire même plus tard, 49% refusent catégoriquement d’envisager un départ après 62 ans.

Des inquiétudes récurrentes quant aux montant des pensions

Les deux raisons principales qui pourraient motiver les français à retarder leur départ à la retraite sont tout d’abord d’ « augmenter le montant de leur retraite » (45%) ou de « conserver plus longtemps leur salaire » (28%), deux motivations financières qui sont particulièrement citées dans les milieux populaires. D’autres part, les motivations pourraient être de « conserver une activité professionnelle que vous aimez » (15%) ou « une vie sociale plus riche » (4%) sont reléguées au second plan, même si ces raisons sont un peu plus évoquées au sein des catégories aisées.

Ces préoccupations sont aggravées par le fait que moins de quatre Français sur dix (38%) actuellement en activité ont mis de l’argent de côté en prévision de leur retraite, un chiffre qui tombe même à 25% au sein des ménages les plus modestes. Pour une part importante des sondés, les pensions pourraient donc être la seule source de revenu une fois en retraite.

Les régimes spéciaux sont mal vus

Interrogés pour savoir si les personnes exerçant divers métiers devraient partir à la retraite plus tôt, plus tard, ou au même âge que l’ensemble des Français, les sondés se montrent attachés au fait que tout le monde devrait être soumis au même régime. Ainsi, la moitié d’entre eux souhaitent que les ouvriers (50%) ou les agriculteurs (51%) prennent leur retraite au même âge que le reste de la population, un chiffre qui monte jusqu’à 60% pour les policiers et les médecins, et 62% pour les enseignants.

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Rendez-vous dès maintenant sur www.qapa.fr où nous rassemblons pour vous toutes les offres du marché ! Plus de 450 000 offres d’emploi vous attendent.

Previous post

Comment être plus productif sans faire d'heure supplémentaire

Next post

Toute l'équipe Qapa vous souhaite une très bonne année