Souvent, les candidats en recherche d’emploi nous demandent quel est le moyen le plus rapide et le plus efficace pour trouver un emploi. Est-ce-qu’il faut envoyer plein de CV ? par la poste ou par email ? est-ce-que postuler à une offre d’emploi vaut encore le coup sachant que beaucoup de recruteurs ne prennent pas le temps de répondre ?
Voici ce qu’il ressort de la dernière étude de l’APEC (ce sont 1 400 entreprises, d’au moins 50 salariés ayant recruté au moins un cadre en externe entre janvier 2015 et février 2016, qui ont été interrogées par téléphone par la société BVA en janvier et février 2016).

En 2015, l’offre d’emploi reste le canal de sourcing le plus mobilisé par les entreprises pour pourvoir leurs postes cadres.

Ainsi, dans 87% des embauches réalisées en 2015, une offre d’emploi a été publiée, contre 85% en 2014.
Viennent ensuite, l’examen des candidatures spontanées et le réseau de contacts du recruteur, utilisés respectivement par 63% et 55% des recruteurs, soit des niveaux quasi stables par rapport à 2014. La cooptation est mobilisée quant à elle par 36% des entreprises, contre 37% un an plus tôt. L’usage des CVthèques a reculé pour sa part de 3 points. De plus, l’offre d’emploi a permis d’identifier le candidat finalement recruté dans un recrutement de cadre sur deux.
les-moyens-utilsés-par-les-entreprises-pour-recruter

 

L’offre d’emploi reste de loin le moyen le plus efficace pour recruter un cadre : quand une offre a été diffusée, elle a permis le recrutement dans 58 % des cas contre 63% en 2014.

Le réseau des relations se maintient quant à lui en seconde position permettant le recrutement dans 30% des cas où il est sollicité. La cooptation s’avère un peu plus efficace que l’an passé : quand elle est mobilisée elle aboutit au recrutement dans 21% des cas, contre 20% un an plus tôt.
Par rapport aux années précédentes, le marché de l’emploi cadre gagne encore en transparence en 2015. Le marché dit « caché » (réseau de relations, cooptation, chasse…) ne représente que 4% des recrutements de cadres en 2015, en baisse d’un point par rapport à 2014. Le marché accessible à l’initiative du candidat, c’est-à- dire via les candidatures spontanées, l’utilisation des CVthèques ou bien des sites de réseaux sociaux, professionnels représente 9% du marché en 2015, une proportion en baisse d’un point par rapport à 2014.
En 2015, 33% des entreprises ont fait appel à au moins un intermédiaire du recrutement lors de leur dernier recrutement de cadre, contre 29% un an plus tôt. Aussi, 30% d’entre elles ont eu recours à un cabinet de recrutement, contre 27% en 2014. Les cabinets de chasse ont été choisis quant à eux, par 8% des recruteurs, en progression de 3 points par rapport à 2014. Ils ont été davantage sollicités pour le recrutement des profils expérimentés.
Donc, n’hésitez pas, allez tout de suite sur le site d’emploi www.qapa.fr pour postuler en un clic aux offres d’emploi qui vous correspondent : il y a en ce moment 450.000 offres d’emploi disponibles dans toute la France et dans tous les secteurs : hôtellerie-restauration, commerce, logistique, santé, industrie, informatique, etc.
Previous post

La manifestation contre la loi travail interdite et autorisée

Next post

1 Français sur 3 ne partira pas en vacances