L’erreur est humaine et cela vaut également pour les organismes comme Pôle Emploi ! En effet, la semaine dernière, l’agence Pôle Emploi de la ville de Saint-Quentin, dans l’Aisne, a, sans le vouloir, envoyé à 1300 chômeurs un mail qui avait pour pièce jointe un fichier contenant les coordonnées et les noms de ces même chômeurs.

Un fichier de plus de 25 pages

L’une des personnes ayant reçu le mail, interrogée par le Courrier Picard, rapport que le fichier faisait plus de 25 pages et contenait des noms, des e-mails et des numéros de téléphone portable des autres chômeurs à qui était destiné le mail. Pôle Emploi se défend : « Il s’agit d’une mauvaise manipulation (…) c’est la première fois que ça arrive, les conséquences directes de cet incident restent limitées ».

Un suivi après l’erreur

D’autre part, selon un porte-parole de Pôle Emploi : « Nous faisons de la sensibilisation auprès des conseillers, il faut qu’ils sachent se servir des logiciels lors d’envois massifs de courriels, mais on n’est jamais à l’abri de l’erreur humaine ». Les conseillers de cette agence de Saint-Quentin devrait prendre contact avec tous les destinataires du mail pour s’excuser et leur demander de supprimer le fichier en question.

Previous post

Jeunes VS Adultes VS Seniors : qui travaille le plus ? #Infographie

Next post

Enquête : jeunes, adultes, seniors, qui travaille le plus ?