Lundi 28 septembre 2015, le contrôle des chômeurs démarre officiellement à Pôle emploi, comme l’a décidé le gouvernement. 200 agents de Pôle emploi doivent désormais vérifier que les demandeurs d’emploi sont vraiment en recherche active.

Pour l’instant, ce système est lancé dans trois régions expérimentales (Franche-Comté, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d’Azur) et il sera généralisé à l’ensemble du territoire d’ici à la mi-novembre. Voilà comment ça va se passer :

Tout d’abord, le contrôleur va vérifier les démarches du demandeur d’emploi. Si jamais il soupçonne un problème, il peut demander des pièces complémentaires à la personne en question. Il peut également le conseiller sur les démarches à faire. Si le demandeur d’emploi ne répond pas, le contrôleur peut lui imposer une sanction : 2 semaines de suspension de droit pour le premier manquement et s’il ne répond toujours pas, une radiation et par là l’interruption des allocations chômage.

D’après les premiers résultats, de Juin 2013 à Mars 2014, 50% des chômeurs contrôlés dans les agences tests ne recherchaient pas activement un emploi.

D’autres articles peuvent vous intéresser :

Les salariés seniors français sont les moins motivés d’Europe

Les français parlent-ils politique au travail ?

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Les français parlent-ils politique au travail ?

Next post

Les salariés seniors français sont les moins motivés d'Europe