Muriel Pénicaud, la Ministre du Travail, a affirmé le 14 juin le lancement d’un plan d’investissement de 15 milliards d’euros sur une période de cinq ans pour  renforcer les différents leviers de formation professionnelle. « Sur la formation, ce n’est pas simplement des réformes législatives, mais on va lancer à l’automne un grand plan d’investissement : 15 milliards d’euros (…) sur cinq ans », a-t-elle déclaré. « C’est très important, parce que c’est pour armer les entreprises, armer les salariés et les jeunes par rapport aux défis de demain, qui sont notamment des grandes révolutions technologiques plus une transition énergétique. »

Des effets visibles rapidement

Cette mesure était partie intégrante du programme d’Emmanuel Macron lors de la campagne pour l’élection présidentielle et la ministre du travail affirme également que les effets de ce plan seront visibles rapidement contrairement à la réforme du Code du travail, pour laquelle les premiers effets devraient être évaluables après au moins deux ou trois ans.

Pour sa part, le chef du gouvernement Edouard Philippe, avait annoncé « un plan massif d’investissement » pour les personnes à la recherche d’emploi, les jeunes et les salariés lors de la présentation de son projet de réformes, le 6 juin dernier. « Des mesures concrètes seront proposées dès la rentrée 2017 et le plan sera opérationnel dès le début de 2018, avec un volet d’accompagnement renforcé », avait-il affirmé.

Début des discussions concernant les réformes sur le droit du travail

D’autre part, le gouvernement a commencé à préparer la première cession de réformes concernant le droit du travail et notamment l’articulation entre accords de branche et accords d’entreprise. À propos, Muriel Pénicaud assure que les modalités des contrats de travail ne seront pas négociées entre dirigeants et salariés. « Les règles qui régissent le contrat de travail ne sont pas dans l’entreprise », a-t-elle déclaré. « La durée des CDD, des préavis, ce n’est pas dans l’entreprise qu’on fait la règle. »

Previous post

5 citations pour préparer maintenant votre avenir

Next post

4 français sur 5 favorables à la dématérialisation du bulletin de paie