Selon un sondage Ifop publié lundi 24 Août 2015, réalisé pour le groupe Fiducial, 51% des dirigeants de TPE françaises (très petites entreprises) se disent optimistes pour leur activité en juillet. En avril, ils n’étaient que 46%. En ce qui concerne l’avenir, 62% de ces patrons se déclarent « optimistes ».

Un moral au plus haut depuis 3 ans

Si les patrons des très petites entreprises françaises ne sont encore que la moitié à se déclarer « optimistes » pour leur activité, ce chiffre n’avait pas été atteint depuis 2012. Alors qu’ils étaient encore 30% à trouver que la situation financière de leur entreprise s’était détériorée lors des trois derniers mois en avril, ils ne sont plus que 26% en juillet. En revanche, 71% d’entre eux se déclarent encore pessimistes en ce qui concerne le climat économique général et 32% se déclarent même en difficulté financière.

Des TPE créatrices nettes d’emploi

Les entreprises interrogées dans ce sondage permettent de voir que la création de postes nets est en hausse, après 7 trimestres de destructions nettes. Pour le trimestre en cours, on attend même une création nette de 4 postes. Au mois de Juin, Manuel Valls annonçait un « Small business act à la française » pour les PME et TPE qui comporte 18 mesures dont la prime à la première embauche, les indemnités prud’homales plafonnées ou encore le gel des seuils fiscaux.

Méthodologie : le sondage a été réalisé du 6 au 24 juillet 2015, par téléphone, sur un échantillon de 1 004 patrons de Très Petites Entreprises de 0 à 19 salariés qui sont représentatifs du tissu économique français.

D’autres articles peuvent vous intéresser :

Tourisme : année record en France

Baisse des prix des loyers à Paris et en Province

moral_patron_TPE

Previous post

Qapa sera dès la rentrée sur Sud-Radio tous les matins à 8h45

Next post

Offre d'emploi du jour : Commercial(e) auprès des particuliers CDI à Etampes