Selon une enquête Diplomeo, il semblerait que, plus les années passent, moins les jeunes de moins de 26 ans partent en vacances. Ainsi, près de 60% de ces jeunes profitent de leurs vacances pour effectuer des stages ou des jobs d’été.

Méthode : l’étude se base sur les 1 631 réponses de jeunes âgés de 15 à 26 ans récoltées en ligne entre le 30 juin et le 7 juillet dernier.

Chez les plus jeunes, la moitié des élèves inscrits dans le privé partent en vacances cet été

On constate donc que, chez les plus jeunes, plus de la moitié des élèves inscrits dans le privé partent en vacances cet été, alors que 47% des jeunes issus du public profitent de cette coupure estivale. D’autre part, la moitié des filles et jeunes femmes sondées vont partir en vacances, contre 48% des garçons et jeunes hommes.

Autre remarque, plus de la moitié des 15-18 ans (57%) sont partis ou vont partir en vacances cet été, contre 46% des 19-22 ans. Une proportion qui baisse davantage encore lorsqu’il s’agit des 23-26 ans: 45% d’entre eux déclarent partir en vacances cet été.

Plus les années passent, moins l’été est synonyme de vacances. ©Diplomeo

©Diplomeo

57% des jeunes travaillent pendant leurs vacances

Ce chiffre grimpe chez les étudiants puisque près de près de deux étudiants sur trois déclarent travailler pendant la coupure estivale. Les boursiers sont par ailleurs plus nombreux à travailler cet été (62%) que les non boursiers (54%).

Selon les résultats de l’étude, 70% des jeunes sondés ne partent pas en vacances pour faire des économies quand la moitié des jeunes interrogés (51%) doivent trouver un job d’été pour financer leurs études. Près d’un tiers des 15-26 ans (31%) choisit de travailler pour financer leurs vacances, tandis que 44% d’entre eux travaillent pour acquérir de l’expérience professionnelle.

70% des jeunes sondés ne partent pas en vacances pour faire des économies. ©Diplomeo

©Diplomeo

Previous post

HEC, première école de commerce choisie par les étudiants !

Next post

Des signaux positifs pour l'emploi des cadres