43% des Français pourraient être infidèles sur leur lieu de travail et 22% lors de leurs courses !

36% ont effectivement été infidèles au boulot et 22% pendant leur shopping

48% ont dû changer de travail, de clubs ou de commerces à cause de leur infidélité

77% des femmes et 68% des hommes pensent que la séduction gère toutes nos relations

Paris, 12 février 2020

Le 14 février, c’est la fête des amoureux ! QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, s’est penché sur celles et ceux qui succombent aussi à l’amour mais pas de la même façon que les autres… Une enquête qui montre que le lieu de travail est bien l’endroit le plus sensible.

Lien officiel : www.qapa.fr

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 5 et 10 février 2020 auprès de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs sur QAPA. Parmi ces personnes interrogées, 52% d’entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

Metro, boulot… sexo ?

Selon de nombreuses études, entre 43% et 41% des Français sont infidèles (enquêtes Ifop 2017 et 2019). Par contre, dans quelles situations et lieux ont-ils le plus de risques de le devenir ?

Pour 41% des femmes et 44% des hommes c’est au travail et au bureau que les risques d’infidélité seraient les plus élevés. Fait surprenant, le shopping et les courses sont à la deuxième place du classement avec 22%, loin devant les clubs de sports ou de loisirs avec 18% et les soirées entre amis avec 14%.

Parmi les personnes qui sont passées à l’acte et ont déjà effectivement été infidèles, ce classement des endroits et occasions se confirme. Ainsi, parmi les 38% de répondants infidèles, le lieu de travail a bel et bien été l’endroit de leurs ébats à plus de 36% et le moment des courses à 33%.

Changement d’air…

A cause de ces infidélités, certaines personnes ont été forcées de partir. Soit en démissionnant, soit en changeant de clubs ou de commerces pour éviter certains désagréments. C’est le cas pour 52% des hommes et 44% des femmes.

Sexes faibles…

Que ce soit dans leur cadre strictement professionnel ou plus généralement personnel, les Français pensent à plus de 73% que la séduction est omniprésente dans leur vie de tous les jours. C’est d’ailleurs encore plus le cas chez les femmes (77%) que chez les hommes (68%).

QAPA en 4 chiffres :

+500 entreprises clientes,

+10 000 intérimaires salariés par QAPA,

+50% des offres d’emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,

20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.

Previous post

3 idées reçues sur l’intérim

Next post

Faut-il montrer (ou cacher) son train de vie au bureau ?