Le temps est un bien précieux, surtout quand vous êtes dirigeant(e) d’une petite entreprise et que vous avez toujours des milliers de choses à faire. Hormis votre cœur de métier, il est également essentiel de consacrer du temps à d’autres taches de grande importance. Parmi ces taches, on compte notamment le réseautage, élargir votre champs de compétences, interagir avec les employés et avoir des loisirs. Qapa a donc réalisé pour vous un planning pour bien organiser et donc optimiser vos journées de travail.

6h : Ayez une activité sportive juste après votre réveil

Des études scientifiques suggèrent que le fait de faire du sport le matin, avant de prendre votre petit déjeuner, ne vous aide pas seulement à atteindre vos objectifs au niveau physique, mais permet même de vous donner plus d’énergie que si vous dormiez quelques minutes supplémentaires.

6h45 : Préparez-vous pour la journée à venir

Il est à présent temps de prendre votre douche, un petit déjeuner sain, et de vous occuper de vos responsabilités familiales.

8h30 : Réalisez d’abord les taches les plus importantes

La première chose à faire impérativement dans votre journée de travail est de vous concentrer sur les priorités du jour qui doivent absolument être réalisées pour maintenir votre entreprise à flot. En effet, il est important de vous fixer des priorités pour ne pas vous retrouver pris au dépourvu en fin de journée.

12h : Ne déjeunez pas seul(e)

Toute entreprise est dépendante que ce soit des salariés, des clients ou encore des fournisseurs et vous avez besoin de manger un déjeuner équilibré pour maintenir un niveau d’énergie suffisant pour tenir l’après-midi. Vous pouvez donc essayer de tirer le meilleur parti de ce temps pour à la fois manger équilibré et également pour cimenter des relations avec des personnes que vous connaissez ou aimeriez mieux connaître, qu’il s’agisse d’employés ou de personnes extérieures à votre entreprise.

13h30 : Apprenez quelque chose de nouveau

Prenez le temps de vous renseigner, d’apprendre des choses qui vous serviront soit à titre personnel soit à développer votre business. Ce temps peut par exemple servir à développer une nouvelle compétence, approfondir ce vous connaissez déjà, ou trouver de nouveaux projets que vous pensez pouvoir réaliser.

14h30 : Accroître votre visibilité

Vous pouvez dans un premier temps avoir recours aux réseaux sociaux, que ce soit Facebook, LinkedIn ou encore Twitter. D’autre part, chaque dirigeant(e) de PME doit penser à la façon dont son entreprise est perçue par le reste du monde. Pour améliorer le capital sympathie de votre entreprise vous pouvez utiliser le mentorat mais aussi redonner à la communauté à travers des œuvres caritatives.

15h30 : Faites une pause dans votre travail pour marcher

Sortir pour profiter de la lumière du soleil et faire un peu d’exercice après votre déjeuner est un bon moyen pour stimuler votre cerveau et ainsi booster votre niveau d’énergie et de productivité pour le reste de la journée.

16h : Laissez ce créneau libre

Ce créneau va vous servir pour faire un point sur ce que vous avez réalisé durant votre journée et ce qu’il vous reste à faire !

17h : Planifiez votre prochaine journée

Déterminez vos priorités pour le lendemain, réfléchissez déjà à la manière dont vous allez coordonner votre travail pour réaliser les taches les plus importantes dans les temps et ainsi ne pas vous retrouvez débordé(e)

18h : déconnectez-vous de votre travail

Que vous souhaitiez passer du temps avec votre famille, avec des amis ou bien encore faire du bénévolat ou vous détendre, votre temps libre doit absolument être dissocié de votre travail !

20h30 : Reconnectez-vous brièvement

Certains dirigeants de petites entreprises et travailleurs en général éprouvent des difficultés à se déconnecter complètement après le travail. Prenez donc une heure pour exprimer vos idées, lire vos e-mails ou des ouvrages en rapport avec votre secteur pour passer le reste de la soirée avec l’esprit léger.

 

Previous post

Sondage Qapa : Les Français acceptent-ils leur patron sur Facebook ?

Next post

Croissance : La banque de France optimiste pour l'année 2017