Toujours aucun accord en vue ce soir entre le patronat et les syndicats (CFTC, CFE-CGC, FO, CGT, CFDT) sur les discussions sur la sécurisation de l’emploi. Alors que tout semblait prendre une bonne tournure, c’est l’UPA (Union professionnelle artisanale) qui représente les artisans et commerçants en France qui menace de ne pas signer l’accord à cause de la complémentaire santé.
En effet, il serait prévu que la complémentaire santé soit mise en place dans toutes les entreprises, sauf que le coût chargerait encore plus les petites entreprises alors que celles-ci ne vont pratiquement pas bénéficier des nouvelles règles sur l’assouplissement du marché du travail. Il reste encore la journée de vendredi 11 janvier au patronat et aux syndicats pour trouver un accord.

Previous post

Exemple lettre de motivation Hôtesse d'accueil

Next post

Le taux de chômage dans la zone Euro explose