Mohed Altrad est né en Syrie dans le desert. Sa mère a été violée et a accouché d’un fils qui est mort de maltraitance. Elle a été violée une seconde fois et Mohed n’a pas succombé. Il est alors placé chez sa grand-mère qui le forme petit à être berger. Il veut aller à l’école mais sa grand-mère n’a pas d’argent alors il part en cachette tous les matins, regarde les cours de l’extérieur et en tire les conséquences chaque soir quand il rentre. L’instituteur le remarque et le laisse entrer et prendre une place au fond de la classe. Bon élève, il est choisi pour aller au collège.

Il est placé dans une famille sans enfant et passe le bac. Remarqué à nouveau par un général de l’armée syrienne qui passe en revue les enfants du lycée car il est le seul en djellabah, il lui demande ce qu’il veut faire plus tard et Mohed lui répond « pilote de chasse ». Le général lui propose alors de partir étudier à Kiev, pays partenaire de la Syrie.

La veille, le départ est annulé et on lui propose alors de partir à Alep pour devenir professeur, au Caire pour devenir médecin ou en France. Il choisit la France car il est fasciné par De Gaulle et parce-qu’il a lu des traductions de Gustave Flaubert qui l’ont enthousiasmées. Il arrive à Montpellier sans savoir parler un mot de français.

Mohed Altrad est aujourd’hui le patron du groupe d’échafaudages Altrad,et président du club de rugby de Montpellier. Il vient de racheter le groupe concurrent Hetrel. En 2015, Altrad devrait réaliser un chiffre d’affaires de plus d’1,5 milliard d’euros et emploie plus de 17.000 salariés…

Le président du groupe Altrad est le premier chef d’entreprise français à décrocher le prix «World Entrepreneur Of The Year» (Prix mondial de l’Entrepreneur de l’année) délivré par le cabinet EY.

Capture d’écran 2015-06-08 à 14.47.18

Mohed Altrad reçoit le prix de l’Entrepreneur de l’année par le cabinet EY

 

Previous post

Créations d'entreprises : les départements qui ont le taux le plus élevé

Next post

Décès du créateur des Playmobil et du Hula-Hoop