A partir de la fin du mois de septembre 2016, le dispositif Visale, qui permet une garantie des loyers pour tous les moins de 30 ans, travailleurs ou non, sera accessible, « à l’exception des étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents » comme le précise Marie-Angèle Lopes, présidente de l’Association pour l’accès aux garanties locatives (APAGL).

Un réel besoin de la jeunesse

Pour le président d’Action Logement, Jacques Chanut, cette initiative vient répondre à un réel besoin de la jeunesse, « confrontée massivement à une double précarité », constate-t-il. « Cette catégorie de la population entre sur le marché du travail en majorité via des contrats précaires. Leurs ressources sont plus faibles et aléatoires. C’est sont des obstacles importants d’exercice de leur autonomie pour accéder à un logement dans le parc privé. »

Les cas de figure sont multiples

Cette extension sera mise en place par un avenant concédé par l’organisme : « Près de 900 000 jeunes entrent annuellement dans le parc locatif privé » comme le rappelle Emmanuelle Cosse, ministre du Logement. Etudiants, stagiaires, fonctionnaires, employés agricoles, indépendants, jeunes avec ou sans emploi… les cas de figure permettant d’y recourir sont multiples. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Previous post

Réduction des subventions de Pôle Emploi de 30 millions d'euros

Next post

7 leçons pour être tous les jours... à jour de vos tâches !