« En 2015, nous avons réussi le pari de la croissance profitable, supérieure à celle des marchés, et pris des parts de marché dans toutes nos activités, grâce à la qualité de l’offre du Groupe. Notre croissance et notre rentabilité ont progressé significativement. Pour 2016 et au–delà, il nous faut accélérer nos efforts dans quatre domaines : la qualité du service à nos clients, la simplification de nos modes de fonctionnement, le déploiement de notre offre digitale et la poursuite de la responsabilisation de nos équipes. Ainsi avec des fondamentaux renforcés, le Groupe est en bonne voie. » a déclaré Jean-Dominique Senard, le président du groupe.

Des résultats exceptionnels

Les résultats du groupe Michelin sont en effet exceptionnels avec en 2015 une forte génération de Cash flow libre avant acquisition, à 965 millions d’€, un volume en croissance de 3,2 %, supérieure aux marchés, et un résultat opérationnel avant éléments non récurrents à 2 577 millions d’€ et 12,2 % des ventes nettes, en augmentation de 407 millions d’€.

Pour 2016, Michelin prévoit que la demande de pneumatiques Tourisme camionnette et Poids lourd devrait rester bien orientée dans les marchés matures et poursuivre les tendances observées en 2015 dans les nouveaux marchés. La demande de pneus de Spécialités devrait encore être influencée par le déstockage des compagnies minières.

Croissance des volumes

Dans cet environnement, Michelin a pour objectifs en 2016 une croissance des volumes au moins en ligne avec l’évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel en croissance avant éléments non récurrents hors effet de change et la génération d’un cash flow libre structurel supérieur à 800 millions d’€.

Sur l’horizon 2016-2020, le Groupe s’est fixé des objectifs ambitieux de marge opérationnelle avant éléments non récurrents, entre 11 % et 15 % pour le segment Tourisme camionnette, entre 9 % et 13 % des ventes nettes pour le segment Poids lourd et entre 17 % et 24 % pour le segment de Spécialités.

Le groupe Michelin annonce aussi une campagne de recrutement en particulier sur des profils de jeunes diplômés écoles ingénieurs et des techniciens expert.

Previous post

Entrepreneurs : Mark Zuckerberg vous conseille ces 5 livres

Next post

Les sites choisis pour les JO 2024 à Paris