Qapa.fr, 1ère plateforme digitale de travail en France, a analysé les offres d’emploi depuis avril 2011 jusqu’à fin mars 2016 afin d’établir les profils qui n’existaient plus, ceux voués à disparaitre mais également les postes qui reviennent au goût du jour et les nouveaux métiers qui cartonnent.

« Il y a fort longtemps, dans une galaxie très lointaine… »

Chaque année, des métiers disparaissent et semblent aujourd’hui tout droit sortis de livres d’histoire.

Ainsi, il n’y a plus d’allumeur(euse) de réverbères, de blanchisseur(euse), de crieur(euse) ou de mineur(euse). Certains sont ; bien heureusement ; disparus comme les bourreaux ou les attrapeurs de rats qui ont  laissé la place aux entreprises de dératisation. Terminé également le métier de poinçonneur dans les transports en commun ou bien le télégraphiste et l’opérateur d’ascenseur.

metiers-disparus

Les métiers en voie de disparition

Compte tenu des évolutions technologiques, des changements sociétaux et des nouveaux us et coutumes, certains métiers sont également voués à disparaitre progressivement. Ainsi, les couteliers, joailliers, cordonniers et horlogers sont de moins en moins nombreux. Même constat pour les ramoneurs, gouvernantes à domicile et les charpentiers.

metiers-autrefois

Les métiers remis au gout du jour

A l’inverse, certains emplois que l’on croyait disparus à tout jamais, redeviennent tendances et réapparaissent sur le marché du travail. C’est le cas des barbiers, des couturiers ainsi que des cuisiniers ou pâtissiers qui enregistrent un surcroit d’engouement.

metiers-a-la-mode

Des métiers insolites

D’autres emplois sont également particulièrement surprenants au 21ème siècle. Ainsi, on trouve encore quelques offres d’emplois comme cocher, maréchal-ferrant, perruquier ou encore plus insolite : ramasseur ou ramasseuse de volaille…

Les métiers d’avenir… qui n’existaient pas !

Il y a encore 20 ans, certains intitulés de poste ne correspondaient pas à grand chose. C’est le cas du Community Manager qui est apparu avec l’avènement des réseaux sociaux, l’UX Designer ou ergonome web avec l’explosion du e-commerce, le développeur d’applications mobiles avec le succès des smartphones. Enfin, le poste qui enregistre la plus forte augmentation (+967%) est celui de  » Chief HappinessOfficer  » dont la fonction est d’assurer le bonheur des salariés en organisant des activités ludiques, des formations, des soirées, etc.

metiers-futur

*Méthodologie

Qapa.fr a analysé les données de plus de 4 millions de candidats et plus de 400.000 offres d’emploi entre avril 2011 et avril 2016.

Previous post

Facebook : nous partageons moins notre vie privée !

Next post

2 exercices à faire quotidiennement si vous détestez votre job