Vous savez que vous devez vérifier votre CV avant de l’envoyer à tout le monde, en vous assurant qu’il est exempt d’erreurs.

Mais comment faire pour être sûr que votre CV est le meilleur possible ?

Voici la solution : avoir un bon CV c’est plus que simplement corriger les fautes de frappe et les grosses erreurs de grammaire. Il s’agit vraiment de regarder votre CV avec un œil critique, puis de faire des changements nécessaires pour que votre Curriculum vitae soit le meilleur.

Et c’est bien sûr ce que vous voulez pour votre CV, non? Donc voici les conseils de quelqu’un qui regarde toute la journée des CV, voici mon plan de bataille en cinq étapes pour avoir un top CV.

 

Étape 1: Considérez le CV dans son ensemble

Quand je relis un article que je dois diffuser sur qapa.fr/news pour la première fois, je dois résister à l’envie première de corriger des coquilles ou faire des changements de style (et croyez-moi, en tant que rédacteur, c’est très difficile). Car ce qui est important, la première chose que je dois faire c’est de savoir si l’article fonctionne comme un ensemble. Est-il bon pour nos lecteurs ? Est-ce bien le bon message que nous voulons diffuser ? Y a-t-il des lacunes majeures ou des sections qui sont superflues?

Avec cette première lecture de votre CV, essayez de faire la même chose. Ignorer les fautes de frappe ou des problèmes de mise en forme, et concentrez-vous sur le message global que votre CV envoie en répondant aux questions suivantes :

Est-ce que vous vous vendez comme le candidat idéal pour le poste auquel vous postulez ?
Y a-t-il des écarts entre l’expérience que vous décrivez dans votre curriculum-vitae et l’expérience requise pour le poste?
Si oui, quels sont les moyens que vous avez pour combler ces lacunes?
Est-ce-que  l’expérience que vous avez listée pour permet de vous démarquer des autres candidats ?
Est-ce que le tiers supérieur de votre CV est suffisamment accrocheur pour donner envie au recruteur d’en savoir plus sur votre profil?
Y a-t-il des points sur ​​votre CV qui n’ont pas besoin d’être là?

Conseil Qapa.fr : Regardez les profils LinkedIn de personnes à votre niveau dans votre domaine, et regardez comment ils racontent leurs parcours professionnel. Quels sont ceux qui sont les plus convaincants ou qui se démarquent le plus? Voyez ce que vous pouvez apprendre d’eux et comment vous pouvez appliquer leurs astuces à votre propre CV.

 

Étape 2: Examinez les sous-parties et les détails

Comme les journalistes, nous nous demandons constamment si chaque mot est le meilleur, si une structure de phrase est juste, s’il y a quelque chose qui pourrait être dit plus clairement, efficacement ou rapidement. Et aussi, pour être plus clair pour nos lecteurs, nous ajouton des exemples concrets ! Les exemples permettent une meilleure écriture et une lecture plus intéressante.

Relisez à nouveau votre curriculum vitae. Votre travail à ce stade est d’examiner chaque section, chaque phrase, chaque mot et et de déterminer s’il y a une meilleure façon de faire passer votre message. Pour chaque point ou tiret, demandez-vous :

Est-ce-que je suis compréhensible ?
Est-ce-que cela peut-être dit plus clairement? Ou en moins de mots?
Y a-t-il des mots ou des expressions que personne d’autre que vous ne va comprendre?
est-ce-que vous avez mis suffisamment d’exemples pour décrire vos expériences et vos réalisations ?
Tout peut-il être quantifié? Pouvez-vous démontrer ce que vous avez apporté à l’entreprise?
Avez-vous utilisé trop souvent les mêmes mots? Peuvent-ils être remplacés par des termes plus créatifs ?

Conseil Qapa.fr : Demandez à un ami ou à un collègue de relire votre CV et de vous dire s’il comprend parfaitement les points forts de votre profil, écoutez ses remarques et tenez en compte pour améliorer et clarifier votre CV.

 

Étape 3: Faites une première vérification rapide

Souvent je pense que je vais enfin pouvoir publier mon article et je réalise soudain que l’un des noms propres est mal orthographié. Je vais jeter un oeil de plus près et je vais me rendre compte qu’il y a d’autres erreurs.

C’est une bonne idée de le faire pour votre CV, aussi et de prendre du recul pour le relire calmement et voir s’il n’y a pas de faute de frappe.

Relisez chaque mot sur ​​votre CV, en vous demandant cette fois :

Est-ce-que les entreprises pour lesquelles  vous avez travaillé ont toujours le même nom?
Vos titres de poste sont-ils exactes?
Vos dates d’emploi sont-elles correctes?
est-ce-que tous les nombres et les pourcentages que vous utilisez pour décrire vos réalisations sont cohérents entre eux ?

Conseil Qapa.fr : Pour les articles que nous écrivons pour qapa.fr/news, nous devons faire en sorte que chaque article soit précis à 100%, mais vous avez un peu plus de marge de manœuvre avec votre CV. Tant que vous êtes raisonnablement sûr que vous avez augmenté d’environ 25% la satisfaction client ou de 15% les ventes, ne vous inquiétez pas d’avoir les chiffres «officiels» et précis pour le prouver.

 

Étape 4: Relisez  tranquillement votre CV

Comme je le fais moi aussi, vous pouvez travailler intensément sur un document pendant trois heures et ne pas remarquer que vous avez utilisé un mot à la place d’un autre. Ainsi, la relecture de votre CV, une dernière fois, est une étape que vous ne pouvez pas sauter.

Prenez le temps et posez-vous les questions suivantes :

Y a-t-il des fautes de frappe?
Est-ce que chaque tiret se termine par un point. Si oui, le systématiser pour tous les tirets

Conseil Qapa.fr : Lors de la relecture, il est utile de modifier temporairement la police, ou  lire votre CV par le bas-vos yeux s’habituent à la lecture d’une page et si vous changez la police ou si vous relisez votre CV en partant du bas vous verrez peut-être des erreurs que vous n’aviez pas vues avant.

 

Étape 5: Assurez-vous que votre CV est « beau »

Pourquoi faire moche quand on peut faire beau ??

Lorsque je travaillais pour une chaîne de TV, je soumettais toutes mes présentations au designer pour avoir des beaux documents. Depuis, je fais toujours attention que mes articles sont bien rectilignes à gauche, que la police est de la bonne taille pour assurer une lecture agréable (ni trop petite ni trop grosse) ou j’allonge un paragraphe de sorte qu’un mot ne se retrouve pas tout seul sur une ligne.

 

Gardez à l’esprit que c’est la même chose pour votre CV, la présentation est importante, et que quelques ajustements à votre texte peuvent faire une grande différence dans la façon dont le recruteur va le lire. Relisez votre CV avec un œil de designer et posez-vous les questions suivantes :

Est-ce que la page semble visuellement attrayante ?
Est la page est trop encombrée ?
Est la taille de la police est trop petite? Est-ce-que mon CV est  difficile à lire?
Est-ce-que la taille de la police et le format de chaque section sont cohérents?
La mise en page a-t-elle du sens par rapport à mon parcours ?
Vos coordonnées sont-elles faciles à trouver si le recruteur veut me contacter?

Conseil Qapa.fr : Faites que votre CV soit plus facile à parcourir en ajoutant des lignes de séparation entre les sections.

 

 

En conclusion, je vous conseille d’améliorer votre CV tout au long de votre recherche d’emploi. Ecoutez-bien les remarques de vos amis, collègues et surtout des recruteurs pendant les entretiens : si tous les recruteurs vous posent toujours la même question sur un point de votre CV c’est soit que ce point n’est pas clair soit qu’il est très important. Dans le premier cas retravaillez-le avec les conseils que je viens de vous donner, dans le second cas mettez-le plus en avant dans votre CV.

Previous post

L'offre d'emploi du jour : Chef de rayon fruits et légumes pour Migros

Next post

Les perspectives de recrutement pour la rentrée