Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui ont passé beaucoup de temps à faire un CV : les recruteurs passent en moyenne 6,25 secondes par CV avant de décider si le candidat est un bon potentiel (source : Qapa).

Les recruteurs regardent d’abord six principaux éléments d’information dans l’ordre suivant : nom, le poste en cours et la société, le poste précédent et la société, la date de début et la date de fin du dernier poste, la date de début du poste en cours et les études.

Pour l’étude, Qapa a demandé à 30 recruteurs d’examiner les curriculum vitae de cinq personnes, d’abord une version écrite par l’individu et ensuite la version CV faite automatiquement par Qapa. Les recruteurs ont également examiné deux versions différentes des profils professionnels en ligne de trois personnes.

Qapa a utilisé un logiciel d’eye-tracking combiné avec des caméras qui mesurent la dilatation des pupilles et retracent exactement l’endroit où les yeux des recruteurs circulent.

Parce-que si peu de temps est consacré à chaque CV, les recruteurs préfèrent les formats propres et épurés. «Le CV doit avoir une conception très classique et facile pour les yeux pour naviguer à travers les différentes parties. Au final, less is more», précise Stéphanie Delestre, co-fondatrice de Qapa.

Le temps passé par CV est le même pour les profils consultés sur les réseaux sociaux professionnels.

Previous post

Forum Métropolitain de l'alternance - Le 16 mai à Lille

Next post

La production automobile chute de 32%