Le groupe Kering (anciennement PPR) a annoncé dès 2009 sa volonté de céder sa filiale La Redoute (filiale de vente par correspondance) pour se concentrer sur les secteurs du luxe et du sport.
La mise en vente semble se précipiter et provoque la colère de Martine Aubry, la maire de Lille.
En effet, pour accélérer le process, le groupe Kering va certainement annoncer des suppressions d’emplois, autour de 600 postes.

Dans le Journal du Dimanche, Martine Aubry dénonce : « La société dirigée par François-Henri Pinault a laissé la Redoute s’enfoncer…Les investissements nécessaires à la formation des salariés, à la modernisation de l’informatique et de la logistique n’ont pas été faits. »
Or depuis longtemps la vente à distance est un secteur économique important pour la région Nord-Pas-de-Calais qui emploie encore aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de salariés.

Le groupe Kering avait déjà cédé Vertbaudet et Cyrillus à un fonds en mars dernier.

Previous post

Tous les salons emploi du mois de novembre 2013

Next post

Devenez la personne la mieux organisée du monde