C’est officiel, les syndicats ont décidé d’organiser de nouvelles manifestations dans les semaines à venir.

La CGT appelle donc, ce vendredi matin, à continuer le blocage des raffineries et les opposants au texte veulent continuer de maintenir la pression sur le gouvernement en choisissant des dates précises : le jeudi 26 mai, quelques jours après le lancement du tournoi de tennis de Roland-Garros et le mardi 14 juin, 3 jours après le lancement de l’Euro 2016 : » il s’agira d' »une journée nationale de grève, manifestations et actions dans toute la France ». Les sept syndicats souhaitent ensuite « renforcer l’action par une journée de grève interprofessionnelle avec manifestation nationale à Paris le 14 juin, au début des débats au Sénat », comme ils l’indiquent dans un communiqué.

Les syndicats s’expriment également sur le fait qu’ils souhaitent : « poursuivre avec les salariés et les jeunes, les débats sur la loi travail, obtenir le retrait de ce texte pour gagner de nouveaux droits permettant le développement d’emplois stables et de qualité ».

Et vous, que pensez-vous de ces nouveaux blocages et manifestations ?

Previous post

L'émouvante leçon de management de Pascal Dupraz au Toulouse Football Club

Next post

France Digitale recherche son Community Manager (stage) !