Les effectifs intérimaires sont en hausse (+5,7 %) au niveau national.

L’emploi intérimaire progresse au 1er semestre 2016 dans la majorité des grands secteurs d’activité  :

+12,3 % dans les transports;
+10,3 % dans les services;
+5,2 % dans le BTP;
+4,9 % dans l’industrie.

Seuls les effectifs du commerce reculent (-3,5 %) (source Prism’emploi) .

 

En juin 2016 : 

La majorité des secteurs en croissance

L’emploi intérimaire progresse dans la majorité des grands secteurs d’activité : les transports (+12,3 %), les services (+10,3 %), le BTP (+5,2 %) et l’industrie (+4,9 %). Seuls les effectifs du commerce reculent (-3,5 %).

 

effectif_interimaire_par_secteur

 

L’ensemble des qualifications en hausse

L’emploi intérimaire se développe chez les ouvriers qualifiés (+9,8 %), les cadres et professions intermédiaires (+8,4 %), les employés (+4,8 %) et les ouvriers non qualifiés (+2,0 %).

 

La majorité des régions en hausse

Les effectifs intérimaires augmentent le plus fortement en Ile-de-France (+17,2 %), en Pays-de-la-Loire (+12,1 %) et en Nord-Pas-de-Calais-Picardie (+8,5 %). Seule la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon est en recul (-0,4 %).

 

carte_France_interim

 

Au 1er semestre 2016 : 

Au cours du 1er semestre 2016, l’emploi intérimaire progresse de 5,8 %, soit un rythme légèrement inférieur au 2nd semestre 2015 (+6,1 %).

Cette progression intervient après une année de reprise où l’intérim renouait avec la croissance (+4,4 % en 2015) à la suite de trois années de baisse consécutives. L’emploi intérimaire se situe désormais environ 10 % en dessous de son niveau antérieur à la crise de 2008-2009.

Cette reprise est concordante avec l’amélioration du PIB : l’intérim permet en effet aux entreprises de transformer instantanément tout surplus d’activité en emploi.

Sur le mois de juin, l’intérim retrouve un niveau de croissance conforme à cette tendance semestrielle, avec +5,7 %.

Les écarts sectoriels s’amplifient notamment dans le secteur tertiaire caractérisé à la fois par les plus fortes progressions : +12,3 % dans les transports ; +10, 3 % dans les services et par une baisse de 3,5 % dans le commerce.

Après avoir été porté en 2015 par les qualifications de premier niveau, le développement de l’intérim s’appuie depuis le début d’année sur des métiers plus qualifiés

 

Vous recrutez des intérimaires ? Qapa Intérim sélectionne les candidats, vous choisissez le candidat que vous souhaitez et Qapa porte le contrat de travail et paie les intérimaires. Une commission de 12,5% est facturée sur le salaire brut chargé, soit 2 fois moins que les agences d’intérim traditionnelles. Vous pouvez recruter directement les intérimaires Qapa en 3 clics sur le site ou les applications Qapa Android et Iphone. Vous avez un besoin, rendez-vous sur le site www.qapa.fr ou appelez-nous au 01.76.21.78.61.

Previous post

Résultat sondage : 20% des Français regardent les JO de Rio au travail

Next post

20 choses à faire pour votre carrière à 35 ans