L’enquête effectuée par SYNHORCAT ( le Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs) et publiée aujourd’hui révèle que les mauvaises performances enregistrées au printemps proviennent à la fois de la réduction de la fréquentation des établissements et de la diminution du ticket moyen et que les professionnels de l’hôtellerie-restauration se montrent plus prudents qu’il y a trois mois et misent notamment sur une stabilité de leur activité pour la saison estivale plutôt que sur une augmentation qui semblerait pourtant logique.

Selon l’enquête, le chiffre d’affaire continue de se détériorer au second trimestre 2014, à hauteur de – 2,5% sur l’ensemble des métiers par rapport au même trimestre que l’année dernière. Malgré un calendrier particulièrement favorable (nombreux ponts du mois de mai), et des conditions météo exceptionnelles, seule l’activité de l’hôtellerie se raffermit ce trimestre : légère progression pour les hôtels (1%) et quasi stabilisation pour les hôtels-restaurants (0,5%). Les traiteurs et les cafés-bars affichent des baisses limitées (proches de – 1%) comparées à un 2è trimestre 2013 déjà très mal orienté. Les professionnels des restaurants et encore plus des brasseries accusent des baisses toujours sensibles ce trimestre,respectivement -4% et – 7%.

La tendance annuelle demeure orientée à la baisse, de l’ordre de -3% à l’issue du printemps.

Previous post

L'offre d'emploi du jour : Assistant commercial chez La Fourchette à Paris

Next post

Les soldes, c'est fini !