L’APEC a interrogé au premier trimestre 2014 un peu plus de 3.000 cadres partout en France pour connaître leur avis sur les villes les plus attractives pour eux en France.

Lyon et Toulouse : les métropoles qui allient le mieux dynamisme économique et qualité de vie

Plus de quatre cadres sur dix font des métropoles lyonnaise et toulousaine celles qui allient le mieux dynamisme économique et qualité de vie. On peut rappeler que ces deux métropoles constituent le pou- mon économique de régions qui sont aussi perçues comme les plus attractives aux yeux des jeunes cadres et des jeunes diplômés7. Sont ensuite citées comme alliant le mieux dynamisme économique et qualité de vie, les métropoles de Nantes et de Bordeaux.
Les cadres travaillant dans une métropole ont, de manière générale, un point de vue plus positif sur l’attractivité de la métropole où se situe leur poste. À titre d’exemple, plus de 90 % des cadres travaillant à Lyon classent cette métropole parmi les trois qui allient le mieux dynamisme économique et qualité de vie, contre moins de 50 % pour les cadres qui n’y travaillent pas. Cette meilleure appréciation des cadres travaillant au sein des métropoles se vérifie quel que soit le lieu où ils exercent. Pour autant, cela ne change pas l’appréciation globale que portent les cadres sur l’attractivité des métropoles. Aussi, Lyon reste dans tous les cas la métropole la plus attractive aux yeux des cadres, qu’ils travaillent ou non au sein d’une métropole.


Paris et Lyon : les métropoles les plus attractives sur le plan économique

Les cadres étaient également interrogés sur les deux dimensions de l’attractivité d’une métropole : dynamisme économique, d’une part, qualité de vie, d’autre part. Ainsi, plus de sept cadres sur dix placent Paris parmi les métropoles les plus dynamiques d’un point de vue économique, et plus de six sur dix pensent de même pour la métropole lyonnaise. Toulouse se place légèrement en retrait. 40 % des cadres interrogés placent cette métropole parmi les plus attractives sur le plan économique. Les autres métropoles se situent nettement en deçà Travailler ou non au sein d’une métropole influence la perception du dynamisme économique de certaines métropoles. Ainsi, près de huit cadres sur dix qui travaillent dans une métropole (quelle qu’elle soit) placent Paris parmi les métropoles les plus attractives économiquement. En revanche, cela concerne à peine six cadres sur dix pour ceux travaillant en dehors d’une métropole. Les cadres ne travaillant pas dans une métropole sont proportionnellement plus nombreux à vanter le dynamisme économique de Lyon que celui de Paris.
Selon la métropole où ils travaillent, les cadres vont également porter une appréciation différente sur les métropoles les plus dynamiques économiquement. Par exemple, les cadres travaillant à Paris, Aix-Marseille-Provence ou Bordeaux considèrent de loin Paris comme la métropole la plus attractive de ce point de vue. Mais ceux exerçant à Lyon et à Toulouse estiment que leur métropole est la plus attractive sur le plan économique. Enfin, ceux travaillant à Lille et à Nantes se montrent plus partagés, jugeant leur métropole aussi attractive économiquement que celle du Grand Paris.


Les métropoles jugées les plus attractives sur le plan économique, également davantage perçues comme porteuses d’opportunités professionnelles

Perçues comme les plus dynamiques économique- ment, Paris, Lyon et Toulouse apparaissent aussi pour une majorité de cadres, quel que soit leur lieu de travail, comme les trois métropoles où il est plutôt facile de trouver un emploi correspondant à leur pro- fil (tableau 6). Pour le Grand Paris, cela concerne même plus de huit cadres sur dix. Pour autant, on constate qu’un peu plus de 5 % des cadres ne savent pas s’il est possible de trouver un poste adapté à leur profil dans cette métropole. Cette proportion augmente de manière générale lorsqu’on interroge les cadres sur les possibilités de trouver un emploi dans les métropoles de plus petite taille.
Globalement, les cadres travaillant au sein d’une métropole considèrent qu’il est plutôt facile d’y trou- ver un emploi correspondant à leur profil. Pour la métropole du Grand Paris, ce sont ainsi plus de neuf cadres parisiens sur dix qui indiquent qu’il y est plutôt facile de trouver un emploi adapté à leurs compétences sur le marché local. Concernant la métropole de Lyon, c’est le cas également de neuf cadres lyonnais sur dix.
Par ailleurs, plus des trois quarts des cadres qui ne travaillent pas dans l’une des 14 métropoles françaises pensent qu’ils pourraient trouver un emploi adapté à leur profil dans les métropoles parisienne et lyonnaise. Et 60 % pensent de même pour Toulouse. À l’inverse, une minorité de cadres travaillant en dehors d’une métropole pensent qu’il est plutôt facile de trouver un emploi correspondant à leur pro- fil dans la métropole d’Aix-Marseille-Provence et dans celle de Grenoble. Les cadres travaillant en dehors des métropoles se montrent également réservés quant à leur probabilité de trouver un emploi dans les métropoles lilloise, bordelaise et nantaise.


Bordeaux, Montpellier, Nantes et Toulouse, métropoles jugées les plus attractives pour leur qualité de vie

Entre 40 % et 50 % des cadres placent Bordeaux, Montpellier, Nantes et Toulouse parmi les métropoles les plus attractives en termes de qualité de vie. Elles devancent ainsi largement Brest, Rouen ou encore Paris qui sont jugées les moins attractives sur ce plan.
L’opinion des cadres sur l’attractivité des métropoles en termes de qualité de vie est, là encore, fortement influencée par le lieu où ces derniers exercent leur emploi. Les cadres ont tendance à exprimer leur préférence pour la ville où ils travaillent. C’est le cas dans plus de 85 % des cas pour les cadres travaillant à Lyon, Nantes ou Toulouse. Seuls les cadres travaillant au sein du Grand Paris font exception. Ils plébiscitent Bordeaux, Toulouse et Nantes en termes de qualité de vie et seuls 20 % d’entre eux vont placer leur métropole parmi les plus attractives sur le plan de la qualité de vie.

Pour lire le dernier baromètre emploi Qapa qui vous donne toutes les informations emploi dans chacune des régions françaises, cliquez ici

Previous post

Calendrier scolaire 2014 / 2015

Next post

Tout savoir sur la nouvelle loi sur les stages